L’AVIS De l’ex­pert

Moto Verte - - Dossier -

Fran­çois, boss de K21 Mo­to à Che­nove (21) ; Tél. 03 80 54 34 72 ; www.k21-mo­to.fr « Sou­vent le client qui achète un deux-temps, on ne le re­voit pas. Il fait sou­vent l’en­tre­tien lui­même. Fran­che­ment, c’est une mo­to qui vieillit bien. Comme toutes les KTM, il faut sur­veiller les rou­le­ments de roues. Il y a aus­si tous les trucs clas­siques en tout-ter­rain comme les joints spi de fourche. Les biel­lettes doivent avoir été grais­sées ré­gu­liè­re­ment, les rou­le­ments sont de qua­li­té et si c’est fait ré­gu­liè­re­ment ça s’use peu. Du cô­té des pé­ri­phé­riques, re­pose-pieds, etc., c’est cos­taud. Si­non au ni­veau mo­teur, on a eu vrai­ment zé­ro sou­ci. Sur la 2016, il y a pos­si­bi­li­té de mettre le boî­tier CDI de l’en­du­ro pour l’as­sou­plir. Il y a un in­con­vé­nient sur le deux­temps, c’est le pot ex­po­sé. Si­non le 250 SX convient à ce­lui qui veut mettre un bud­get moindre et qui ne veut pas d’en­nuis au ni­veau en­tre­tien. Si le filtre à air est fait à chaque fois, si l’on uti­lise de la bonne huile, si l’on fait un bon mé­lange, ça roule. On change le pis­ton à en­vi­ron qua­rante heures. C’est pré­co­ni­sé plus tôt mais ça le fait sans pro­blème. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.