En whee­ling

Motor Sport - - Actu -

avoir un ni­veau so­nore rai­son­nable, moins éle­vé que ce­lui d’une Lam­bo ou d’une Fer­ra­ri. Son bruit est tout à fait apte à ne pas éveiller l’at­ten­tion de la ma­ré­chaus­sée. Mais ce­la n’est qu’une fausse im­pres­sion. L’ef­fet de sour­dine, qui pour­rait dé­ce­voir les ama­teurs de hea­vy me­tal, se li­mite au ra­len­ti. Il suf­fit de faire bou­ger l’au­to sur un fi­let de gaz pour que tout change. Bais­sez la vitre, don­nez un ou deux pe­tits coups d’ac­cé­lé­ra­teur, et il n’en faut pas plus pour que le son du mo­teur pé­nètre tout votre corps et vous hé­risse le poil, pour peu que vous ne soyez pas un adepte de l’épi­la­tion in­té­grale. Il faut faire preuve d’une in­dif­fé­rence ma­la­dive, d’un sens du contrôle hors norme, pour ne pas suc­com­ber à l’ef­fet de ca­ta­clysme qui se pro­duit dans la baie mo­teur, juste dans le dos, à quelques cen­ti­mètres des oreilles. Et quand on passe aux choses sé­rieuses et que l’on ac­cé­lère pour de bon, le ré­ci­tal prend des ac­cents wag­né­riens. La mon­tée mé­lo­dique du V12 s’ac­com­pagne du sif­fle­ment des tur­bos et du cla­que­ment des was­te­gates. Lorsque pour la pre­mière fois j’ai osé ou­vrir les pa­pillons en grand, l’ESP était en mode Sport. Ce­lui-ci per­met aux roues de pa­ti­ner. Ce fai­sant, j’ai été es­to­ma­qué par le po­ten­tiel de mo­tri­ci­té que l’on ob­tient avec un pa­reil couple ap­pli­qué sur les seules roues ar­rière, un tel ni­veau de puis­sance en re­gard du poids. Plus de 100 mkg entre 2 250 et 4 500 tr/mn, et 730 ch !

Je m’at­ten­dais à rui­ner les pneus ar­rière avant de fi­nir dans le dé­cor, dans un grand nuage de fu­mée. Eh bien non ! Sur une route sèche s’en­tend, tout s’est pas­sé comme il faut dans un grand va­va­voum. Ce sont les muscles de mon cou qui ont crié grâce au mo­ment où l’au­to don­nait l’im­pres­sion de vou­loir par­tir en whee­ling. Toute la puis­sance ar­rive à pas­ser. Et plus on monte les rap­ports, plus on prend conscience du ni­veau des ac­cé­lé­ra­tions et du po­ten­tiel de re­prises de la bête. Sans être aus­si fluide que celle d’une bonne double em­brayage, la sé­lec­tion de la boîte est ra­pide et douce. Franche. Ha­bi­tuel­le­ment, les su­per­cars vous en mettent plein la vue sur les deux pre­miers rap­ports. Elles im­pres­sionnent en troi­sième et en qua­trième, et ce­la suf­fit au com­mun des mor­tels. Il faut être un peu frap­pé pour vou­loir se re­tour­ner les tripes en cin­quième et en sixième. C’est pour­tant ce que per­met la Huay­ra. Le tout avec une pous­sée continue et au­cun temps de ré­ponse.

L’émer­veille­ment ne s’ar­rête pas là. Le châs­sis lui aus­si étonne. La consis­tance de la di­rec­tion, l’ef­fi­ca­ci­té de la sus­pen­sion et du freinage, laissent au bout du compte un sou­ve­nir en­core plus mar­quant. Le fee­ling de la di­rec­tion, à l’an­cienne, vous met en contact di­rect avec les roues avant et vous fait tou­cher la route du bout des doigts. Au­cun dé­tail de la sur­face ne vous échappe. La consis­tance se rai­dit juste ce qu’il faut en ap­pui, quel que soit le rayon de la courbe, con­trai­re­ment à ce qui peut se pas­ser avec une trans­mis­sion in­té­grale. Que dire en­core, à l’is­sue de cette pre­mière prise en main, sur les pe­tites routes de la cam­pagne mo­de­nese… La nou­velle Pa­ga­ni est pleine de bonnes sur­prises. Ain­si, lorsque vous rou­lez vite sur pa­reil ter­rain, fait de dé­vers et de vi­rages à l’aveugle, vous conservez une par­faite maî­trise de la si­tua­tion. A chaque fois que vous croyez flir­ter de trop près avec la li­mite, vous voyez les vo­lets mo­biles en­trer en mou­ve­ment et l’au­to se sta­bi­li­ser comme par en­chan­te­ment. Ce­la sert en même temps de rap­pel à l’ordre, comme si la Huay­ra vous fai­sait com­prendre que vous aviez été un peu té­mé­raire et qu’elle re­pre­nait le contrôle. Hé­las, nous n’avons fait qu’en­ta­mer une conver­sa­tion qu’il doit être pas­sion­nant de pour­suivre au fil du temps.

L’an­ti­pa­ti­nage ar­rive à faire pas­ser le plus gros des 100 mkg sur les roues ar­rière. Ori­gi­na­li­té Per­for­mances Fa­bri­ca­tion Dé­lais de li­vrai­son Pas de ré­seau

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.