Mer­cedes SLS AMG

Troi­sième et ul­time ni­veau de per­for­mance pour la SLS qui abat sa carte noire. C’est plus sur le plan du com­por­te­ment que ce­la se passe.

Motor Sport - - Actu -

S’il s’agit de ba­ver de­vant un bel ou­til, su­per­be­ment re­tra­vaillé, pas de pro­blème, nous ba­vons. Mais comme les Fin­gers de Monsieur Cad­bur­ry, cô­té chro­nos, c’est un peu court : un dixième de mieux que la GT sur le 0 à 100. Mais com­bien sur la Nord­schleife ? Il est cer­tain que le gain de per­for­mance se­ra plus par­lant sur un tour de cir­cuit. Et ce­la grâce à un poids ra­me­né à 1 550 kg via l’adop­tion de pièces en car­bone, à l’exemple du ca­pot mo­teur, du tun­nel de trans­mis­sion et de la cloi­son ar­rière. S’ajoutent les roues, les freins en cé­ra­mique et la ligne d’échap­pe­ment en ti­tane. Le gain est de 70 kg par rap­port au mo­dèle de base. Pour pas­ser à 631 ch et mon­ter jus­qu’à 8 000 tr/mn, le mo­teur a re­çu de nou­veaux arbres à cames et des pous­soirs ren­for­cés. Les pas­sages d’huile et les pa­liers de vi­le­bre­quin sont re­vus, la fixa­tion des bielles est ren­for­cée, tout comme le re­froi­dis­se­ment et la lubrification. Le bloc est re­lié à la caisse par un sys­tème amor­tis­seur à gaz éli­mi­nant les mou­ve­ments. Le nou­veau ty­page se paie en re­vanche par une pe­tite perte de couple : 64,7 mkg à 5 500 tr/mn au lieu de 66,3 à 4 750. La boîte a été abais­sée de 1 cm, et ses ré­glages fa­vo­risent des pas­sages plus ra­pides. L’au­to­blo­quant mé­ca­nique a été rem­pla­cé par un dif­fé­ren­tiel pi­lo­té à vec­teur de couple, et la dé­mul­ti­pli­ca­tion fi­nale est plus courte. Cô­té châs­sis, les lois de la sus­pen­sion pi­lo­tée sur deux modes sont plus fermes et les voies ont été élar­gies. Des bu­tées à res­sorts ajus­tables per­mettent de peau­fi­ner les ré­glages track day. C’est en juin 2013 que le mo­dèle se­ra lan­cé, à un ta­rif qui reste à pré­ci­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.