Conti­nen­tal GT3 Concept

La marque bri­tan­nique a confir­mé son re­tour sur la scène spor­tive à comp­ter de 2014. Mieux en­core que l’en­du­rance pro­to, le choix du GT sied au concept de gent­le­man dri­ver dé­fen­du de longue date par Bent­ley.

Motor Sport - - Actu -

Les GT de course ont un pou­voir de sé­duc­tion qui n’a pas échap­pé à Bent­ley. D’où la très belle ma­quette rou­lante ex­po­sée au Mon­dial, char­gée d’as­su­rer le spec­tacle avant l’heure. La vraie Conti­nen­tal de course ef­fec­tue­ra ses pre­miers tours de roues fin 2013, avec l’ob­jec­tif d’être fin prête l’an­née sui­vante pour dis­pu­ter la Sé­rie Blanc­pain. Pour mé­moire, celle-ci en­globe les 24 Heures de Spa, tan­dis que l’ho­mo­lo­ga­tion en GT3 donne ac­cès aux 24 Heures du Nür­bur­gring. Deux au­tos of­fi­cielles se­ront en­ga­gées avant que ne dé­butent les ventes clients. Au pas­sage, on peut se de­man­der comment on va pas­ser d’un poids de 2,3 tonnes à moins de 1,5 tonne. Ce­la semble fai­sable, sa­chant qu’une por­tière du mo­dèle de sé­rie pèse plus de 50 kg et que l’on peut ar­ri­ver à moins de 10 kg avec un élé­ment course al­lé­gé, dé­pour­vu de tout équi­pe­ment su­per­flu. Dans ce do­maine, il y a de quoi grat­ter ! Ce­la va faire dix ans que l’on a vu Bent­ley réa­li­ser le dou­blé au Mans avec la Speed 8. Rien n’in­ter­dit par ailleurs d’en­vi­sa­ger un re­tour des Bent­ley boys dans la Sarthe car la ca­té­go­rie GT est ap­pe­lée à être ré­for­mée. L’Au­to­mo­bile Club de l’Ouest et la FIA semblent dé­si­reux de s’en­tendre sur l’en­trée en vi­gueur, d’ici 2015, d’une ca­té­go­rie unique ma­riant le meilleur du GT3 (coût in­fé­rieur) à la ri­gueur du GTE (ré­gle­men­ta­tion plus en­ca­drée). Chose qui n’est pas pour dé­plaire à cer­tains construc­teurs comme BMW. Tou­te­fois, Porsche n’est pas d’ac­cord et reste at­ta­ché au concept GTE. Même op­po­si­tion chez Sté­phane Ratel (SRO), père spi­ri­tuel du GT3, qui pense que son concept se­ra dé­voyé. Chez Bent­ley, les tra­vaux ne font que com­men­cer sous la di­rec­tion du di­rec­teur tech­nique mai­son, Brian Gush. V8 ou W12 ? Un choix doit être fait en fonc­tion des im­pé­ra­tifs tech­niques et com­mer­ciaux. Les ar­gu­ments en fa­veur du V8 ne manquent pas. Il se­rait éton­nant que Bent­ley ne signe pas un contrat de par­te­na­riat avec un spé­cia­liste de la course. Ray Mal­lock, qui a réa­li­sé la voi­ture d’ex­po­si­tion du Mon­dial, ne se­rait pas seul sur les rangs. Mal­com Wil­son (M Sport), que Ford vient de lâ­cher en WRC, se­rait lui aus­si in­té­res­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.