POUR CONCOC­TER CETTE NOU­VELLE GAMME

Motor Sport - - Essai Nouveauté -

ac­cueille une 695 et quatre 595 in­édites. La pre­mière est une va­riante ca­brio de la Tri­bu­to Fer­ra­ri, trai­tée sous un angle plus bour­geois, la Tri­bu­to Ma­se­ra­ti. Par­don, Ma­se­ra­ti Edi­zione. De quoi écou­ler une nou­velle sé­rie li­mi­tée à 500 exem­plaires de 180 ch fac­tu­rés 40 pa­tates. La 595 est une sorte d’Esse Esse, ber­line et ca­brio, une 160 ch ven­due clés en main et pro­po­sées en deux finitions : une luxe (Tu­ris­mo) et une sport (Com­pe­ti­zione). En grand naïf, je pen­sais que la dif­fé­rence entre “Tou­risme” et “Com­pé­ti­tion” se­rait af­fir­mée par des ré­glages de sus­pen­sion spé­ci­fiques. Il n’en est rien, les deux au­tos sont ri­gou­reu­se­ment iden­tiques sur le plan mé­ca­nique. Le fa­meux pot Mon­za Re­cord, stan­dard sur la Com­pe­ti­zone, est dis­po­nible en ac­ces­soire sur la Tu­ris­mo. Quant à la boîte ro­bo­ti­sée dite Com­pe­ti­zione, elle est fac­tu­rée en supplément sur les deux mo­dèles… qui ne sont pas des Esse Esse pur jus du fait de leurs amor­tis­seurs avant plus souples… mais du même type, c’es­tà-dire Ko­ni FSD à cla­pet. Et ceux qui ne sont pas contents peuvent avoir les vrais amor­tos Esse Esse en ac­ces­soires, en at­ten­dant une nou­velle va­riante op­tion­nelle presque aus­si dure que des Esse Esse. Ce­la me fait pen­ser à Ma­se­ra­ti, époque Bi­tur­bo, lorsque l’on sor­tait une nou­velle voi­ture chaque an­née avant Noël, pas tout à fait la même, pas tout

Des sièges au pé­da­lier en pas­sant par la cou­leur des étriers, chaque dé­tail fait mouche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.