L’elan se plie à la réa­li­té

Motor Sport - - Généalogie -

Si l’Elite est en­trée dans l’his­toire grâce à sa tech­nique, l’Elan s’est im­po­sée par son com­por­te­ment. Ayant re­te­nu la le­çon, Chap­man a mis de l’eau dans son vin et confié à Ron Hi­ck­man le dessin d’un châs­sis poutre à double Y. Du coup, la car­ros­se­rie en fibre de verre n’avait plus les mêmes contraintes à sup­por­ter. Elle pou­vait être plus lé­gère et dé­pour­vue de toit. Ce qui a per­mis d’en faire un ca­brio­let, chose très ap­pré­ciée sur le mar­ché. Autre atout, son mo­teur Ford Lo­tus double arbre, dé­ri­vé du mo­deste 4 cy­lindres Kent, lui per­met­tait de fri­ser les 180 km/h et de jouir de bonnes ac­cé­lé­ra­tions. La presse a été en­thou­sias­mée par cette pe­tite au­to qui of­frait les pres­ta­tions d’une vraie Lo­tus à bien meilleur prix. Au vo­lant de l’Elan, on se sent aus­si bien que dans un jean sur me­sure et il suf­fit d’en­chaî­ner quelques vi­rages pour com­prendre. La seule chose contra­riante est le po­si­tion­ne­ment de la com­mande de frein à main sous le ta­bleau de bord. La di­rec­tion est vive, le mo­teur alerte, et la te­nue en ap­pui éton­nante. En­core au­jourd’hui, l’Elan est à la hau­teur de sa ré­pu­ta­tion. Certes, avec son cô­té spar­tiate, elle tient à pré­sent plus de la mo­to que de la voi­ture, mais c’est grâce à sa masse ré­duite qu’elle ac­cé­lère avec au­to­ri­té, ré­agit à la moindre im­pul­sion, et freine de ma­nière sa­tis­fai­sante. Sa boîte ZF mé­rite au­tant de louanges que son mo­teur. On en vient à se

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.