De l’ar­ti­sa­nat à une branche spor­tive

Motor Sport - - ESSAI GAMME -

our ré­pondre à une de­mande d’ex­clu­si­vi­té et de spor­ti­vi­té, Mi­ni pro­pose un kit John Coo­per Works sur les pre­mières gé­né­ra­tions de Coo­per S (R50) de l’ère BMW. Réa­li­sés dans les ate­liers du sor­cier an­glais, puis mon­tés en­suite en conces­sion, ils donnent une di­men­sion toute ar­ti­sa­nale à cette recherche de la per­for­mance. Reste alors au client à choi­sir entre les nom­breuses pièces dis­po­nibles: kit car­ros­se­rie, jantes, suspensions sport et sur­tout kit mo­teur qui porte la puis­sance du pe­tit 1.6 com­pres­sé à 200 ch. Evi­dem­ment, l’ad­di­tion est éle­vée, mais le charme opère. A par­tir de la se­conde gé­né­ra­tion de Mi­ni (R56) ap­pa­rue fin 2006, chan­ge­ment de phi­lo­so­phie: tou­jours ba­sées sur des Coo­per S, les Mi­ni JCW font dé­sor­mais par­tie de la gamme et en de­viennent donc la branche spor­tive. La ra­tio­na­li­sa­tion et les éco­no­mies d’échelle du grand groupe prennent alors le pas sur la pré­pa­ra­tion pure et dure. Les mo­di­fi­ca­tions mo­teur, châs­sis et es­thé­tiques sont di­rec­te­ment in­té­grées dans la chaîne de fa­bri­ca­tion, his­toire de ra­tio­na­li­ser et de ré­duire les coûts. Une stra­té­gie moins poé­tique, qui semble tou­te­fois avoir por­té ses fruits puisque les ventes de ces ver­sions ex­clu­sives ont dou­blé entre 2008 et 2012… Près de 3 % des Mi­ni ven­dues sont dé­sor­mais si­glés JCW. Jo­li score, non?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.