POST-SCRIP­TUM

Ford RS

Motor Sport - - SOMMAIRE - J.-F. M

Ford a eu la bonne idée de pu­blier un arbre gé­néa­lo­gique stric­to sen­su de la fa­mille RS, à l’oc­ca­sion du lan­ce­ment de la troi­sième gé­né­ra­tion Fo­cus. Per­son­nel­le­ment, j’ai sou­ri en voyant que la 15 M RS fi­gu­rait tout en haut de la liste. Pas une Es­cort, mais une Tau­nus mil­lé­si­mée 1968, une trac­tion avant dé­gui­sée en spor­tive, du genre “que de la gueule”, sans amé­lio­ra­tions mé­ca­niques. Cette au­to ani­mée par un V4, dont une va­riante a été uti­li­sée par Ma­tra sur la 530, me parle d’au­tant plus que mon papa a ache­té en 1967 une 15 M TS. La seule fois dans sa vie où il a trom­pé Ci­troën. 1967, c’est aus­si l’an­née de l’éta­blis­se­ment de Ford Eu­rope, à Co­logne. Je vous parle d’un temps ou Ford An­gle­terre et Ford Al­le­magne fai­saient gamme à part mais ten­taient sous l’im­pul­sion de Dearborn de ra­tio­na­li­ser leur pro­duc­tion en aug­men­tant leurs sy­ner­gies. Si je ne me trompe pas, c’est avec le Tran­sit, com­mer­cia­li­sé en 1965, que Bri­tons et Teu­tons ont réus­si à faire cause com­mune pour la pre­mière fois. Au fil du temps, l’union a fi­ni par prendre forme, avec des pro­jets phares comme ce­lui de la Fies­ta. Au­jourd’hui, la pré­sence à Co­logne du siège de Ford Eu­rope ne choque pas. L’Al­le­magne est le pays lea­der du vieux conti­nent. Tou­te­fois, la fon­da­tion de Ford UK est an­té­rieure à celle de Ford Al­le­magne. Qui plus est, au len­de­main de la Deuxième Guerre, Ford Al­le­magne a été obli­gé d’adop­ter un pro­fil bas. En­fin, dans le sec­teur qui nous in­té­resse, c’est Ford Grande-Bre­tagne qui est à l’ori­gine des aven­tures spor­tives les plus mar­quantes et de la créa­tion du la­bel RS. La Ca­pri 2 600 RS (al­le­mande) et l’Es­cort RS 1 600 (an­glaise) sont ar­ri­vées en 1970 sur le mar­ché, mais l’Es­cort est as­sise sur une vraie an­té­rio­ri­té. Elle est l’hé­ri­tière de la Cor­ti­na Lo­tus et de l’Es­cort Twin Cam, la pre­mière ber­line à mo­to­ri­sa­tion Ford Cos­worth et l’an­cêtre de la Fo­cus. De plus, c’est pour les clients d’Es­cort à vo­ca­tion course qu’a été créé le concept mar­ke­ting de Ral­lye Sport Club, pa­ral­lè­le­ment à un en­ga­ge­ment of­fi­ciel en Ral­lye. Voi­là pour­quoi en­core au­jourd’hui, RS veut dire Ral­lye Sport.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.