L’Ul­tra­car au Cas­tel­let

Il fal­lait le voir pour le croire. Le rêve de Sté­phane Ra­tel est exau­cé, ce­lui de tous les "spot­ters" de la pla­nète aus­si. Dé­sor­mais, il fau­dra se rendre aux mee­tings de l’Ul­tra­car pour ad­mi­rer toutes les su­per­cars les plus éli­tistes du mar­ché au même end

Motor Sport - - SOMMAIRE - TEXTE CÉ­DRIC PINATEL PHO­TOS RAY­MOND PAPANTI

Les su­per­cars sont gé­né­ra­le­ment le co­rol­laire de toutes les grandes ma­ni­fes­ta­tions au­to­mo­biles dans le monde. Si vous vous ren­dez chaque an­née aux 24 Heures du Mans, au Fes­ti­val of Speed de Good­wood ou même au concours d’élé­gance de Pebble Beach en Ca­li­for­nie, vous avez for­cé­ment l’ha­bi­tude de croi­ser au moins une Vey­ron ou une Fer­ra­ri En­zo dans le pad­dock, et plu­sieurs di­zaines de su­per­cars ex­trê­me­ment rares et éli­tistes. D’ailleurs, même sur des courses pres­ti­gieuses, ces su­per­cars par­viennent sys­té­ma­ti­que­ment à cap­ter l’at­ten­tion des spec­ta­teurs pré­sents rien qu’en res­tant im­mo­biles sur les par­kings du cir­cuit. D’où l’idée de l’Ul­tra­car Sports Club, lan­cée par Sté­phane Ra­tel à l’oc­ca­sion de la manche Blancpain du cir­cuit Paul Ri­card au mois de juin der­nier. Cet homme d’af­faires à la che­ve­lure im­pres­sion­nante, qui avait mon­té le cham­pion­nat BPR en 1994 avec ses amis Jür­gen Barth et Pa­trick Pe­ter, a tou­jours ai­mé les su­per­cars. Et il a bien com­pris que ces en­gins pou­vaient ser­vir ses cham­pion­nats ac­tuels.

Les at­trac­tions du pad­dock

Les Coupes Blancpain ras­semblent les meilleures GT3 de la pla­nète et per­mettent à chaque fois d’ob­ser­ver de su­perbes luttes entre de très nom­breux construc­teurs, mais c’est en­core in­suf­fi­sant pour at­ti­rer en masse le spec­ta­teur néo­phyte en sport au­to­mo­bile. L’Ul­tra­car Sports Club se greffe donc di­rec­te­ment sur ces week-ends de course et pro­pose de ras­sem­bler les su­per­cars les plus ex­clu­sives lors de ses­sions de rou­lage spé­ci­fiques. Le tout dans un pad­dock de course rem­pli de pi­lotes gent­le­men-dri­vers for­tu­nés : de quoi at­ti­rer aus­si bien les construc­teurs que les pro­prié­taires pri­vés. Le pla­teau de su­per­cars ali­gné au Cir­cuit Paul Ri­card cu­mu­lait qua­si­ment tous les mo­dèles les plus rares du mar­ché ac­tuel. Bu­gat­ti est ve­nu avec Pierre-Hen­ri Ra­pha­nel pour mon­trer une der­nière fois la Vey­ron Grand Sport Vi­tesse et prendre quelques contacts sur place. Lam­bor­ghi­ni a ap­por­té ses deux Ve­ne­no du mu­sée, un Road­ster et un Cou­pé. McLa­ren a en­voyé Ch­ris Good­win et sa P1 GTR pour te­nir com­pa­gnie à six P1 rou­tières conduites par des clients. Deux pro­prié­taires de Fer­ra­ri LaFer­ra­ri ont ré­pon­du à l’ap­pel de Sté­phane

Une vue dé­li­rante à 4 mil­lions d'eu­ros.

Les McLa­ren P1 sont ve­nues en meute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.