Ca­te­rham 275R

Rem­pla­çante de la Road­sport, la Se­ven 275 conserve la phi­lo­so­phie voi­ture plai­sir de sa de­van­cière, tout en ajou­tant dans sa dé­cli­nai­son R les qua­li­tés de pis­tarde de l'an­cienne Su­per­light 120.

Motor Sport - - SOMMAIRE - TEXTE CLÉ­MENT BOUR­DIN PHO­TOS YAN­NICK PA­ROT

En at­ten­dant le cou­pé pré­vu pour 2016, Ca­te­rham conti­nue de dé­cli­ner la my­thique Se­ven. Pour 2015, l’ar­ti­san bri­tan­nique pro­pose une Se­ven 275 de 135 ch qui doit com­bler l’énorme fos­sé entre les Se­ven 165 (80 ch) et 485 (240 ch), les seuls autres mo­dèles dé­sor­mais dis­po­nibles au ca­ta­logue hors Royau­meU­ni. La pe­tite nou­velle se veut la rem­pla­çante de la Road­sport dont elle re­prend le 1.6 at­mo­sphé­rique d’ori­gine Ford qui a au pas­sage ga­gné 15 ch. Cet en­gin à la bouille tou­jours aus­si sym­pa­thique se dé­cline en trois ver­sions : stan­dard, S ty­pée “confort”, et R ar­mée pour la piste avec un vo­lant mo­teur al­lé­gé, un au­to­blo­quant ou en­core une barre an­ti­rou­lis ar­rière ajus­table. La Se­ven 275R que nous avons eue était en plus équi­pée du pack Tra­ck­day (roues de 13 pouces, shift-light) et de la boîte 6 op­tion­nelle on ne peut plus cour- te (169 km/h en pointe).

Dans cette confi­gu­ra­tion, il est dif­fi­cile de ne pas rap­pro­cher ce mo­dèle de l’an­cienne Su­per­light 1.6 de 120 ch. Les deux au­tos, mal­gré leur dif­fé­rence de poids (25 kg) et de puis­sance, ont d’ailleurs réa­li­sé un chro­no qua­si­ment si­mi­laire sur la piste de Ma­gny-Cours Club. Avec 1’25’’72, la Se­ven 275 est moins ra­pide de deux pe­tits cen­tièmes, alors que ses per­for­mances pures sont meilleures (0 à 100 km/h en 5’’7 et un 1000 m D.A. en 26’’7, contre res­pec­ti­ve­ment 6’’2 et 27’’2 pour la Su­per­light). Un écart qui s’ex­plique par des vi­tesses de pas­sage en courbe moins éle­vées dans l’Epingle (67 km/h contre 69 km/h) et sur­tout dans le double droit où elle passe 6 km/h moins vite (100 km/h). Mal­gré ce­la, l’au­to se montre par­ti­cu­liè­re­ment bien équi­li­brée et saine, la di­rec­tion ul­tra-di­recte ty­pique des Ca­te­rham per­met de la pla­cer au mil­li­mètre, et son frei­nage est ap­pa­ru à toute épreuve. La boîte de­mande à être ma­ni­pu­lée avec fer­me­té pour bien ver­rouiller les rap­ports, et la dis­po­si­tion du pé­da­lier per­met d’ef­fec­tuer très na­tu­rel­le­ment le ta­lon-pointe. La puce bri­tan­nique vous met tou­jours les sens en éveil et im­pose de don­ner un peu de soi pour en ti­rer toute la quin­tes­sence.

Confor­table

Plus que sur piste, c’est sur le ré­seau se­con­daire que s’ap­pré­cie réel­le­ment la Se­ven 275R. Notre mo­dèle d’es­sai était no­tam­ment do­té de ré­glages de sus­pen­sions ir­ré­pro­chables. A au­cun mo­ment nous n’avons res­sen­ti de mou­ve­ments de caisse pa­ra­sites ni ne nous sommes cas­sé le dos sur les routes dé­gra­dées de Bour­gogne. Grâce à sa grande agi­li­té, les routes si­nueuses de­viennent un vrai ré­gal, et l’on n’éprouve pas le be­soin de dé­pas­ser les vi­tesses lé­gales pour prendre son pied et pro­fi­ter de plai­sirs simples. Pour ne rien gâ­cher, l’au­to est ul­tra-pré­ve­nante, même sous la pluie. Reste

que d’un point de vue stric­te­ment ra­tion­nel, elle ne sert pas à grand-chose, elle est re­la­ti­ve­ment li­mi­tée dans son usage, et son ta­rif est proche de ce­lui de grosses GTI deux fois plus puis­santes, beau­coup mieux finies et bien plus po­ly­va­lentes. Mais ici, la pas­sion prime sur la rai­son, les sen­sa­tions sur la pra­ti­ci­té et ça, ça n’a pas de prix pour l’ama­teur aver­ti.

161 km/h

69 km/h

100 km/h

97 km/h

73 km/h Usine à sen­sa­tions Châs­sis fa­bu­leux Frei­nage Prix éle­vé Sé­cu­ri­té

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.