Lé­de­non

Sur­nom­mé le to­bog­gan gar­dois, le cir­cuit de Lé­de­non est l’un des plus tech­niques de France avec son dé­ni­ve­lé im­por­tant et son tra­cé par­ti­cu­liè­re­ment si­nueux.

Motor Sport - - SOMMAIRE - TEXTE CLÉ­MENT BOUR­DIN PHO­TOS D.R.

LE CIR­CUIT

Créé en 1973 par les époux Bon­du­rand, grands pas­sion­nés de sport au­to­mo­bile, le cir­cuit de Lé­de­non s’est ra­pi­de­ment fait un nom en ac­cueillant de nom­breuses com­pé­ti­tions au­tos et mo­tos, mais sur­tout grâce à ses ca­rac­té­ris­tiques ex­cep­tion­nelles. Si­tuée à en­vi­ron 15 km au nord de Nîmes, cette piste de 3156 m épouse l’im­por­tant re­lief de la ré­gion, of­frant un tra­cé par­ti­cu­liè­re­ment tech­nique et exi­geant, avec de nom­breuses por­tions en aveugle, des en­chaî­ne­ments ra­pides en dé­vers ain­si qu’une grande va­rié­té de courbes. Im­po­sant grande vi­gi­lance et an­ti­ci­pa­tion des tra­jec­toires, Lé­de­non est à abor­der avec hu­mi­li­té. Avant de vou­loir com­men­cer à rou­ler vite, il fau­dra bien ap­pri­voi­ser ce cir­cuit afin d’en connaître toutes les sub­ti­li­tés comme le très tech­nique “Triple gauche” si­tué juste après la ligne droite des stands ou le “Vi­rage du ca­mion”, un droite avec un lé­ger dé­vers, si­tué en bas d’une des­cente don­nant un ef­fet “mon­tagnes russes” et dans le­quel on ar­rive as­sez ra­pi­de­ment. A no­ter que l’on tourne en sens an­ti­ho­raire.

EN PAR­TE­NA­RIAT AVEC

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.