LE CIR­CUIT

Motor Sport - - ESSAI -

Créée en 1989 pour les es­sais in­dus­triels, la piste de Lurcy-Lévis se dis­tingue par des dé­ga­ge­ments très im­por­tants ain­si que par l’ab­sence de bacs à gra­viers et de rails de sécurité. La par­ti­cu­la­ri­té de ce cir­cuit est sa grande ligne droite de 1500 m, uti­li­sée par des écu­ries et construc­teurs pour des es­sais aé­ro, et par nous-mêmes pour me­su­rer les per­for­mances des spor­tives. Lors des track days, cette der­nière est tron­quée au bout de 750 m pour prendre l’en­chaî­ne­ment ex­trê­me­ment ra­pide Ecole/Grande Courbe. Il s’agit du pas­sage le plus com­pli­qué du cir­cuit, du fait de la très grande vi­tesse d’en­trée dans l’Ecole, ce qui dé­porte la voi­ture sur la gauche. En cas d’ex­cès d’op­ti­misme, l’au­to fi­ni­ra, dans le pire des cas, dans l’herbe. Le reste de ce tra­cé tech­nique se com­pose d’un en­chaî­ne­ment de courbes ra­pides et lentes, dont cer­taines avec un lé­ger dé­ni­ve­lé qui dé­leste l’ar­rière. Il faut donc res­ter très concen­tré pour être sur la bonne tra­jec­toire et par­ve­nir à réa­li­ser un bon chro­no. Très sé­cu­ri­sant et as­sez va­rié, le tra­cé de Lurcy-Lévis per­met d’ap­pré­hen­der le pi­lo­tage sur piste en toute sé­ré­ni­té et sans risque de casse en cas de sor­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.