Fun ra­tio

Motor Sport - - ÉDITO - NI­CO­LAS GOURDOL

Le boom tech­no­lo­gique de ce dé­but de mil­lé­naire semble avoir at­teint son rythme de croi­sière. En­ten­dez par là que la plu­part des in­no­va­tions is­sues de l’ère du tout nu­mé­rique qui ont bou­le­ver­sé l’au­to­mo­bile en une di­zaine d’an­nées sont à pré­sent di­gé­rées et maî­tri­sées par la ma­jeure par­tie des construc­teurs et ren­trées dans les moeurs. Une boîte à double em­brayage, un dif­fé­ren­tiel à vec­teur de couple, une sus­pen­sion pi­lo­tée ou un mo­teur tur­bo à in­jec­tion di­recte plein comme un oeuf ne sont plus des ar­gu­ments de vente mas­sue. En at­ten­dant la pro­chaine ré­vo­lu­tion (sans doute élec­trique), la stan­dar­di­sa­tion ac­tuelle oblige les mar­chands de rêve à cher­cher ailleurs que dans le seul ex­ploit tech­nique le truc qui fait la dif­fé­rence. Ce truc vient de don­ner nais­sance à une im­pro­bable Clio R.S. de 275 ch et à une Golf GTI plus ra­di­cale que ja­mais. Il nous fait drif­ter en Ford, contre-bra­quer jus­qu’à plus soif dans une ber­line frap­pée d’un trèfle à quatre feuilles. Ce truc, c’est le plai­sir élé­men­taire de pi­lo­tage, l’émo­tion, le fris­son, le fun quoi. Son poids dans l’équa­tion des fa­bri­cants de spor­tives s’est ac­cru au point de re­de­ve­nir une prio­ri­té là où tout es­poir sem­blait per­du. Chez Alfa Romeo, au lieu de par­tir d’une sage et consen­suelle fa­mi­liale pour en faire une mé­chante spor­tive, on a pris le pro­blème à l’en­vers en es­ti­mant que le gen­til père de fa­mille ac­cro au ma­zout a lui aus­si le droit de ri­go­ler un peu au vo­lant de sa Giu­lia. Ce nou­vel état d’es­prit pour­rait faire bien plus que sor­tir la firme ita­lienne du ma­rasme dans le­quel elle était en­fouie de­puis trop d’an­nées. Il lui donne l’op­por­tu­ni­té de bous­cu­ler les Al­le­mandes comme il per­met à Ford d’as­som­mer la concur­rence chez les com­pactes ner­veuses. Le fun se ré­pand dans l’au­to­mo­bile spor­tive comme le plus doux des vi­rus. Pour­vu que les lé­gis­la­teurs et ra­bat-joie de tout poil ne trouvent pas le vac­cin de si­tôt.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.