F

Motor Sport - - BMW M FESTIVAL -

er­ra­ri, comme Lam­bor­ghi­ni, As­ton Mar­tin et McLa­ren, ne per­mettent de faire cla­quer un temps sur cir­cuit que dans des condi­tions bien par­ti­cu­lières. C’est à l’oc­ca­sion du su­per­test de la Ca­li­for­nia, en 2009, que nous avons vu dé­bar­quer pour la pre­mière fois l’ar­ma­da ita­lienne. Un mé­ca­no, un in­gé­nieur et un met­teur au point ac­com­pa­gnaient l’au­to ap­por­tée par ca­mion. L’équipe de Ma­ra­nel­lo a d’abord ef­fec­tué des tests sur notre tra­cé pour dé­ter­mi­ner les pres­sions pneu­ma­tiques op­ti­males et don­ner à notre pi­lote mai­son le tour au­quel les gommes étaient les plus ef­fi­caces. C’est ain­si que le cou­pé/ca­brio­let Fer­ra­ri au top de sa forme a pu réa­li­ser un temps as­sez ex­cep­tion­nel. On ne peut pas par­ler de triche, mais cette pro­cé­dure re­pré­sente un avan­tage in­dé­niable dont il est bon de te­nir compte lorsque l’on com­pare les chro­nos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.