Au­di TT RS / Porsche 718 Cayman S

Motor Sport - - SOMMAIRE - TEXTE J.-F. MARCHET AVEC N. GOURDOL PHO­TOS YAN­NICK PAROT

Dans la grande fa­mille VW, Au­di et Porsche se dis­putent la su­pré­ma­tie tech­nique. Ce­la va jus­qu’à une ri­va­li­té com­mer­ciale éton­nante, pas très rai­son­nable mais des plus ré­jouis­santes, avec un TT dé­sor­mais ar­mé pour tailler en pièces le Cayman. Res­tait à me­su­rer l’am­pleur du phé­no­mène.

Fer­di­nand Porsche a pro­fon­dé­ment mar­qué l’his­toire au­to­mo­bile. Par son par­cours d’in­gé­nieur et par sa des­cen­dance, un fils, Fer­ry, qui fait fi­gure de co­fon­da­teur de la marque Porsche, et une fille, Louise, qui a épou­sé un Mon­sieur Piëch et mis au monde quatre en­fants, dont un cer­tain Fer­di­nand. Tout ce­la a don­né des hé­ri­tiers Porsche et Piëch qui se mul­ti­plient et forment des clans ca­pables de ser­rer les rangs pour contrô­ler le Groupe VW. Il est cer­tain qu’à lui seul, Fer­di­nand Piëch a été l’élé­ment le plus créa­teur et le plus per­tur­ba­teur de cette his­toire d’hé­ri­tiers. Les au­tos dont nous al­lons par­ler au­jourd’hui ont été en­fan­tées du­rant une pé­riode de guerre de pou­voir et de concur­rence in­terne, sur fond d’ex­pan­sion éco­no­mique et tech­no­lo­gique.

L’oeil ri­vé sur le comp­teur de vi­tesse du TT RS, j’ai du mal à ne pas lais­ser va­ga­bon­der mon es­prit du­rant le par­cours de liai­son Pa­ris-Ma­gny-Cours. Cette au­to est un drôle d’ou­til, une bête, un truc in­croyable qui peut s’ac­cro­cher aux basques d’une R8 sur un 0 à 100 et mordre le pos­té­rieur du Cayman S sur cir­cuit. Cette créa­ture a eu la chance de naître bien avant la crise mo­rale, ju­di­ciaire et fi­nan­cière qui frappe VW de­puis sep­tembre der­nier. Avant le der­nier Sa­lon de Franc­fort, Au­di dis­pu­tait en­core à Porsche la di­rec­tion de la stra­té­gie tech­nique du Groupe VW. Une pe­tite lutte sour­dait à pro­pos des plates-formes et des mo­to­ri­sa­tions par­ta­gées.

Le TT RS a le pri­vi­lège de dis­po­ser d’un sa­cré mo­teur, char­gé d’his­toire mais aus­si en­tiè­re­ment re­dé­ve­lop­pé pour l’usage exclusif de deux Au­di de der­nière gé­né­ra­tion, la RS3 et lui. Je ne sais pas si le 2 litres 400 ch qui est res­té dans les car­tons pou­vait être vrai­ment plus ren­table, mais… bon. Les 40 ch ga­gnés sur la ver­sion pré­cé­dente s’ac­com­pagnent de gros chan­ge­ments, al­lant jus­qu’au bloc. Pour ce qui est du châs­sis, Au­di a conti­nué sur la lan­cée du der­nier TTS et pous­sé plus loin les ré­glages dans une op­tique spor­tive.

Per­du dans mes pen­sées, je me fais rap­pe­ler par Ge­mi­ni le Cri­cket que j’ai ren­dez-vous à Lur­cy-Lé­vis où m’at­tend le Cayman S, qui a ou­vert la séance des me­sures aux mains de Ni­co­las Gourdol, sous l’oeil at­ten­tif de Yan­nick Parot. Je connais mieux le TT RS, le­quel m’a lais­sé du­bi­ta­tif après une séance de cir­cuit, au Por­tu­gal, dans une confi­gu­ra­tion châs­sis dif­fé­rente (amor­tis­se­ment

pas­sif et pneus Pi­rel­li). Mais j’ai par­ti­ci­pé à un ate­lier tech­nique et rou­lé en Boxs­ter avant les pre­miers es­sais of­fi­ciels. Vous le sa­vez, les “pe­tites” Porsche ont été cas­trées. Elles ont per­du une paire de cy­lindres au nom du down­si­zing. Comme Au­di qui la joue roots, genre quat­tro époque grand Wal­ter, Porsche rat­tache son au­to à la pé­riode des spy­ders de course, et plus pré­ci­sé­ment le fa­meux 718 RS des an­nées 50/60. Flat-four oblige. Chan­ge­ment de mo­teur, chan­ge­ment de bruit, la ré­vo­lu­tion est aus­si so­nore.

D’un cô­té, on a donc un cou­pé jo­li-beau aux dents longues, avec plus de che­vaux et une trans­mis­sion in­té­grale, de l’autre un grand clas­sique qui s’adapte à la ri­gueur du temps, avec un mo­der­nisme op­por­tu­niste. La Porsche hy­bride du Mans a elle aus­si un 4 cy­lindres. À quand pa­reille chose sur la 911, se de­mande dé­jà l’ar­rière-garde. Car il va fal­loir pen­ser hy­bride et baisse gé­né­rale de la consom­ma­tion.

À l’exa­men des ca­rac­té­ris­tiques de nos cou­sines en­ne­mies, on a le sen­ti­ment que le match peut être ser­ré. L’Au­di est plus puis­sante mais plus lourde. Elle semble plus chère quand on se fie au ta­rif de base et au ma­lus, mais le Cayman que nous avons es­sayé ar­bo­rait pour près de 42000 eu­ros d’op­tions, la plus “oufe” étant les freins

car­bone/cé­ra­mique à 7380 eu­ros, la plus ac­ces­sible le kit de pre­miers se­cours à 12 eu­ros. Certes, il y a des gens pour qui mettre en ba­lance l’achat d’une Porsche avec ce­lui d’un mo­dèle très concur­ren­tiel d’une autre marque est une ques­tion qui ne se pose pas. Même si Au­di jouit d’un vrai pres­tige et fait preuve comme Porsche d’un conser­va­tisme de fa­çade ras­su­rant. Un TT se doit de res­sem­bler à un TT comme un Cayman à un Cayman, gé­né­ra­tion après gé­né­ra­tion. Dans les deux cas, le prin­cipe est so­li­de­ment éta­bli. Un re­gard ob­ser­va­teur poin­te­ra fa­ci­le­ment la nuance d’ap­proche de ces deux Al­le­mandes de même ca­libre. Ain­si, même si moyen­nant op­tions son­nantes et tré­bu­chantes, elle peut se pa­rer de cou­leurs ex­té­rieures et in­té­rieures pro­vo­cantes, la Porsche a un pen­chant ré­ac­tion­naire plus mar­qué, al­lant jus­qu’à la jouer aus­tère. Elle se dé­marre en­core en tour­nant une clé, à gauche, et ses com­mandes de­meurent simples et in­tui­tives. Il y a plus de bling-bling dans l’Au­di, des trucs qui brillent, des gad­gets, une in­ter­face in­for­ma­ti­sée plus pous­sée, un af­fi­chage re­pen­sé. Le tout com­mence à ren­trer dans ma pe­tite tête mais j’ai eu du mal à ap­prendre le mode d’em­ploi, alors que je me sens tou­jours en ter­rain connu au vo­lant d’une nou­velle Porsche. Une Porsche, c’est un sta­tut, une fa­çon d’abor­der l’au­to­mo­bile, avec des pré­ceptes im­muables. Le TT RS est un ar­ri­viste, une spor­tive qui a pris l’as­cen­seur so­cial et se rat­tache à une li­gnée po­pu­laire et plu­ra­liste. La dé­cli­nai­son RS conserve une ap­proche pra­tique de par ses places ar­rière que l’on pour­rait sup­pri­mer, à l’ins­tar de ce qui se fait sur la Mi­ni JCW, la Golf GTI ou la BMW M4 dans leurs ver­sions les plus ex­clu­sives. Au­di ne va pas aus­si loin et, mal­gré une in­cur­sion dans le GT4, le TT n’a pas en­core ga­gné tous ses ga­lons.

Équi­libre châs­sis Frei­nage Plai­sir de conduite Mo­teur Prix avec op­tions Mo­teur Per­for­mances Gros pro­grès Frei­nage Plai­sir de conduite

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.