BD • LIVRES • CI­NÉ

Moyen-Orient - - SOMMAIRE - G. F.

Ma­na Neyes­ta­ni, ça et là/arte Édi­tions, Bus­sy-saint-georges/is­sy-les-mou­li­neaux, 2017, 164 p.

Entre juillet 2000 et juillet 2001, une sombre his­toire de meurtres en sé­rie in­quiète la presse et la so­cié­té de Ma­sh­had, ville sainte du chiisme si­tuée dans le nord-est de l’iran et no­tam­ment connue pour son pè­le­ri­nage. En ef­fet, du­rant ces douze mois, des femmes sont dé­cou­vertes mortes, étran­glées. Seize au to­tal. Toutes sont des pros­ti­tuées vi­vant dans des condi­tions so­ciales et sa­ni­taires des plus pré­caires. En juillet 2001, un homme simple, mais hon­nête, re­li­gieux, an­cien com­bat­tant de la guerre Iran-irak (1980-1988), est ar­rê­té ; Saïd Ha­naï re­con­naît les faits, ar­gu­men­tant que Dieu gui­dait sa main contre ces per­sonnes im­pies. Ma­na Neyes­ta­ni, des­si­na­teur de presse ira­nien en exil en France, s’ap­pro­prie cette his­toire pour of­frir une ex­cel­lente bande des­si­née. Il s’ins­pire en réa­li­té d’un do­cu­men­taire (And along came a spi­der, de Ma­ziar Ba­ha­ri) qui re­trace l’en­quête d’une jour­na­liste, Roya Ka­ri­mi, sur le tueur en sé­rie. L’ou­vrage montre avec in­tel­li­gence les nuances d'une vé­ri­table en­quête po­li­cière tour­née dans la ville la plus re­li­gieuse du pays – mais où la pros­ti­tu­tion est connue –, avec un cou­pable em­pri­son­né, mais presque sou­te­nu par l’« idéal » re­li­gieux de cer­tains. Un livre bien construit, avec dif­fé­rentes pers­pec­tives, se­lon le per­son­nage pré­sen­té. Ain­si, en plus d’avoir lu un bon polar, on en res­sort meilleur connais­seur des contra­dic­tions de la so­cié­té ira­nienne. À lire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.