Moyen-Orient : 2020-01-01

DOSSIER : 61 : 61

DOSSIER

GÉORGIE La force des États-unis au Moyen-orient ARMÉNIE AZERBAÏDJA­N Istanbul Ankara TURKMÉNIST­AN AZ. TURQUIE Mer Caspienne Tabriz 20142019 Téhéran Alep CHYPRE IRAK 2 1958 SYRIE 2 Mer Méditerran­ée LIBAN Bagdad Damas TUNISIE ISRAËL AFGHANISTA­N 2 IRAN 1990-1991 Amman TERRITOIRE­S PALESTINIE­NS 2003-2015 KOWEÏT JORDANIE 2011-2019 LIBYE Le Caire Koweït City PAKISTAN 2011 BAHREÏN QATAR ÉGYPTE ARABIE SAOUDITE Position des pays du Moyen-orient face aux États-unis en 2019 Doha Abou Dhabi État hostile État allié État disputé Mascate Riyad ÉMIRATS ARABES UNIS OMAN Océan Indien La Mecque Présence militaire américaine Base ou facilité américaine Personnel militaire américain par pays (au 30 septembre 2019) SOUDAN Mer Rouge 4 202 (Bahreïn) 250 km Présence militaire alliée européenne en 2019 Présence militaire auprès des ambassades et institutio­ns américaine­s Interventi­ons militaires américaine­s de 1945 à septembre 2019 Sources : Defense Manpower Data Center (DMDC), novembre 2019 ; Moyen-orient, ; Armée britanniqu­e, 2019 ; Ministère de la Défense français, 2019 ; F. Balanche, « Géopolitiq­ue du Moyen-orient », n 8102, La Documentat­ion française, novembre-décembre 2014 1 000 Sanaa YÉMEN Rédaction de 2019 100 ÉRYTHRÉE Britanniqu­e Française Documentat­ion photograph­ique, Aden 1. Ne prend en compte ni les réserviste­s ni les civils travaillan­t pour l’armée 2. Le personnel militaire américain sur le terrain varie selon les opérations 2011 o ÉTHIOPIE DJIBOUTI N.B. : Au Moyen-orient, les États-unis ont également du personnel militaire au Maroc (15 soldats) et en Algérie (6), ici hors cadre SOMALIE n 45, 2020 © Areion/capri o Moyen-orient 61 Moyen-orient 45 • Janvier - Mars 2020

© PressReader. All rights reserved.