Petite ga­vée de watts

L’op­tion élec­trique ap­porte pas mal d’atouts pour l’ini­tia­tion des en­fants à la mo­to. Cette Ku­berg Cross X-force pro 50 offre aus­si l’avan­tage d’être très per­for­mante… Ku­berg Cross X-force pro 50

MX Magazine - - Essai - Par Laurent Re­vi­ron

Ku­berg est une marque tchèque qui pro­pose une gamme complète de ma­chines élec­triques off road. Pas vrai­ment des mo­tos mais pas du tout des vé­los, ces deux roues al­lient à la fois des mo­to­ri­sa­tions vives, puis­santes et des châs­sis su­per lé­gers. Cette Cross X-force pro 50 que l’on a tes­tée ici est par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sante. Son mo­teur de 8 kw offre sur le mode « full power » des per­for­mances dignes d’une 65 cross. Sur­tout que son châs­sis reste bien plus lé­ger. Mais pour les pi­lotes en herbe, on dis­pose aus­si grâce à une ap­pli­ca­tion fa­ci­le­ment té­lé­char­geable sur son smart­phone de la pos­si­bi­li­té de ré­duire la puis­sance à la de­mande et d’adap­ter la fa­çon dont cette der­nière ar­rive. On peut en gros qua­si­ment pas­ser d’un 50 PW bri­dé à une 65 KTM. D’ori­gine, le mo­teur offre trois modes : le soft (33 % des watts), le middle (66 %) et le race ( 100 %). Même sur la pre­mière courbe, l’en­semble se montre as­sez vif et un peu trop puis­sant pour un dé­bu­tant. L’op­tion in­ter­mé­diaire per­met dé­jà à un kid d’être ef­fi­cace sur un cir­cuit clas­sique de cross. Et il faut en­fin que le mi­not com­mence à maî­tri­ser le pi­lo­tage pour ex­ploi­ter le mode « full ». Cô­té par­tie-cycle, cer­tains élé­ments en pro­ve­nance de l’in­dus­trie du vé­lo comme les freins as­surent un en­semble lé­ger et per­for­mant. Le poste de pi­lo­tage per­met une po­si­tion plus adap­tée aux pe­tits ga­ba­rits. Les pon­tés très hauts et plu­tôt fins pré­sentent un look as­sez aty­pique. Au ni­veau au­to­no­mie, comp­tez une petite heure sur un cir­cuit pas trop gour­mand en éner­gie en gé­rant un peu. As­sez pour que Fé­lix, notre tes­teur en herbe, ap­pré­cie l’ex­pé­rience : « J’ai bien ai­mé la forme du gui­don mais pour moi, la mo­to était un peu petite (Fé­lix me­sure 1,40 m). J’avais un peu de mal à trou­ver ma po­si­tion de­bout. En mode 1, le mo­teur est dé­jà as­sez puis­sant mais j’ai pré­fé­ré le 2. Le 3 était un peu trop ner­veux. Cette mo­to est plu­tôt lé­gère et ça freine bien. Il n’y a pas de frein à pied, c’est comme sur un vé­lo, c’est mieux. Il n’y a pas non plus de frein mo­teur. J’ai bien ai­mé mais je me ré­gale quand même plus avec une mo­to nor­male et des vi­tesses. » Comme les grands, Fé­lix ne semble pas en­core to­ta­le­ment prêt à rem­pla­cer sa mo­to ther­mique par une ma­chine élec­trique. Néan­moins, cette op­tion pré­sente pas mal d’avan­tages comme l’ab­sence de bruit, le fait que l’on peut trans­por­ter la ma­chine dans un coffre de voi­ture sans les odeurs d’es­sence et sur­tout la pos­si­bi­li­té de pas­ser d’une mo­to d’ini­tia­tion à une mo­to de course.

Le poste de pi­lo­tage per­met une po­si­tion plus adap­tée aux pe­tits ga­ba­rits grâce à des pontets pla­cés haut. Un look aty­pique au fi­nal mais des sen­sa­tions plai­santes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.