Su­zu­ki 250 RM-Z

MX Magazine - - Analyse 250 4t -

2 titres

2004, la 250 RM-Z dé­boule en cham­pion­nat US de Su­per­cross aux mains de Da­vi Mill­saps et Broc He­pler. Quatre ans plus tard, elle dé­bute sa cam­pagne MX2 avec Xa­vier Boog. Avec cette ma­chine, les jaunes n’ont rem­por­té que deux titres en qua­torze ans.

Àla tête du team Su­zu­ki aux USA, Ro­ger De Cos­ter lance la 250 RM-Z en 2004. Confiée aux jeunes Broc He­pler et Da­vi Mill­saps, la pe­tite jaune signe des dé­buts convain­cants. Troi­sième du cham­pion­nat SX East coast, He­pler de­vient en­suite vice-cham­pion out­door dans la fou­lée sans pour au­tant ga­gner de course cette sai­son-là. L’an­née sui­vante, c’est Mill­saps qui brille en ter­mi­nant 3e sur la côte Est. Les deux hommes ter­mi­ne­ront fi­na­le­ment leur aven­ture avec les jaunes sans titre avant de fi­ler chez Ya­ma­ha et Hon­da. L’homme qui va faire ga­gner la RMZ c’est Ryan Dun­gey. Lan­cé dans le grand bain en 2007, vainqueur de la toute pre­mière fi­nale de SX de sa car­rière le 24 fé­vrier à At­lan­ta, RD ne va ces­ser de mon­ter en puis­sance. Vi­ce­cham­pion West coast puis out­door en 2008, Dun­gey rem­porte ces deux mêmes cham­pion­nats l’an­née sui­vante avant de quitter la ca­té­go­rie. À ce jour, il est l’unique pi­lote au monde à s’être im­po­sé au gui­don de la RM-Z. Sur le front des GP, si des gar­çons comme Xa­vier Boog, Max Ans­tie et Ar­naud

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.