CRAQUEZ POUR LE CHO­CO­LAT

Pour les fêtes, les chefs de la chaîne My Cui­sine vous offrent un vé­ri­table show ca­cao­té ! Un pa­nel de re­cettes fortes en cho­co­lat… à vous faire dé­gou­li­ner de plai­sir !

My Cuisine - - Index Healthy - Pho­to­gra­phies et sty­lisme Ca­the­rine Ma­da­ni

Le cho­co­lat re­cèle des bien­faits in­soup­çon­nés. Il est l’un des ali­ments les plus riches en fla­vo­noïdes, ce qui lui confère une im­por­tante ca­pa­ci­té an­ti­oxy­dante, in­dis­pen­sable au bon fonc­tion­ne­ment du cer­veau et à la pro­tec­tion des cel­lules. Le cho­co­lat est votre al­lié ! Vous pou­vez comp­ter sur sa te­neur éle­vée en ma­gné­sium pour ou­blier fa­tigue et dé­prime, et sur la vi­ta­mine B3, pour pré­ve­nir l’en­cras­se­ment de vos ar­tères. Il est re­con­nu que consom­mer 6 grammes de cho­co­lat noir par jour (soit en­vi­ron 2 car­rés) en­traîne une baisse de la ten­sion ar­té­rielle. Alors… convain­cu ? N’hé­si­tez plus et fon­dez pour un plai­sir cho­co­la­té !

DE LA FÈVE AU CHO­CO­LAT

La qua­li­té du cho­co­lat dé­pend de la qua­li­té des fèves de ca­cao et du soin ap­por­té aux dif­fé­rents stades de fa­bri­ca­tion : la tor­ré­fac­tion, le broyage des fèves et le conchage (bras­sage du mé­lange pâte de ca­cao/ sucre et éven­tuel­le­ment lait). Plus le cho­co­lat contient de beurre de ca­cao, plus il est tendre, su­cré et doux. L’ori­gine des fèves au­ra éga­le­ment un im­pact sur l’amer­tume et l’aci­di­té du cho­co­lat.

GA­NACHE, MODE D’EM­PLOI !

Ce mé­lange gé­né­ra­le­ment com­po­sé de cho­co­lat (2/3) et de crème li­quide en­tière (1/3) sert de base pour la préparation de truffes et autres four­rages pâ­tis­siers. Pour le confec­tion­ner, vous pou­vez op­ter pour des ta­blettes de « cho­co­lat de des­sert » ou « à pâ­tis­ser ». Les « cho­co­lats de cou­ver­ture », pour un usage pro­fes­sion­nel, contiennent da­van­tage de beurre de ca­cao (mi­ni­mum 31 %) et sont dis­po­nibles sous forme de pis­toles ven­dues en bou­tiques spé­cia­li­sées ou sur In­ter­net.

BAIN-MA­RIE OU MI­CRO-ONDES ?

Quel que soit votre choix, il est im­por­tant de cas­ser la ta­blette en mor­ceaux de taille équi­va­lente pour ob­te­nir une fonte uni­forme. At­ten­tion à ne pas chauf­fer le cho­co­lat trop fort, au risque de lui don­ner une tex­ture pâ­teuse. Pla­cez le bol sur une cas­se­role d’eau fré­mis­sante pour le bain-ma­rie, ou dans un bol (adap­té) cou­vert de film ali­men­taire et faites chauf­fer à faible puis­sance (500 watts au mi­cro-ondes) pen­dant 1 min grand maxi­mum, quitte à re­nou­ve­ler l’opé­ra­tion. Stop­pez avant qu’il soit com­plè­te­ment fon­du, la cha­leur ré­si­duelle achè­ve­ra la fonte en dou­ceur. Ne met­tez sur­tout pas d’eau dans le cho­co­lat pour le faire fondre : mieux vaut ajou­ter un si­rop ou un autre corps gras (si­rop d’érable, ex­trait de va­nille, beurre, huile de co­co, crème, lait, etc.) pour dé­tendre la ma­tière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.