EXER­CICES PRÉ-HYPNOTIQUES

Mystères Magazines Hors-Série - - Editorial/Sommaire -

Nous al­lons ci­ter ici 2 exer­cices dont l’ef­fi­ca­ci­té a été dé­mon­trée, qui per­met­tront de fa­mi­lia­ri­ser le su­jet pas­sif avec le monde de l’hyp­nose, dé­fri­che­ront le che­min et le pré­pa­re­ront conve­na­ble­ment à la séance.

1 POUR STI­MU­LER L’IMA­GI­NA­TION

Le pre­mier de ces deux exer­cices a pour fi­na­li­té de sti­mu­ler l’ima­gi­na­tion vi­suelle et de l’ame­ner à un seuil au­quel elle est ra­re­ment ha­bi­tué. On va cher­cher à sus­ci­ter dans l’es­prit du su­jet un cer­tain type d’image que ce­lui-ci de­vra re­cons­truire avec un maxi­mum de pré­ci­sions. Cet en­traî­ne­ment le pré­pa­re­ra à mieux ac­cueillir les sug­ges­tions lors de la pé­riode pré-hyp­no­tique.

EXEMPLE DE SUG­GES­TIONS FAITES AU PA­TIENT:

« Vous êtes as­sis face à un ta­bleau noir. Sur ce­lui-ci, quel­qu’un des­sine un cercle. Le voyez-vous ? Main­te­nant, ima­gi­nez qu’une autre per­sonne en­ferme un car­ré à l’in­té­rieur de ce cercle. À pré­sent, fi­gu­rez-vous la pre­mière per­sonne en train d’ef­fa­cer ce car­ré si­tué à l’in­té­rieur du cercle. Vous l’avez fait? Il est im­por­tant que vous vi­sua­li­siez cette scène très simple avec un ex­trême réa­lisme. Vous de­vez la vi­sua­li­ser au­tant de fois que né­ces­saire, jus­qu’à croire que vous as­sis­tez ef­fec­ti­ve­ment à cette scène. »

2 POUR ÉLE­VER LE NI­VEAU D’AT­TEN­TION

Ha­bi­tuel­le­ment notre es­prit tend à se dis­per­ser, pas­sant d’une idée à l’autre sans se fixer. Ce que nous al­lons de­man­der à cet es­prit est exac­te­ment le contraire : l’es­prit va de­voir se fixer sur un point pré­cis et de­meu­rer at­ten­tif. Pour fa­ci­li­ter ce­la on peut ef­fec­tuer un autre exer­cice ex­trê­me­ment simple : l’idée consiste à de­man­der au su­jet de fixer son at­ten­tion sur un point très pré­cis de son ana­to­mie et à y re­ve­nir à chaque fois que le su­jet se dé­con­centre. Sur le plan ver­bal on peut s’adres­ser au pa­tient de la ma­nière sui­vante : « Fer­mez les yeux et concen­trez-vous sur un point sous votre nez, une zone si­tuée au centre du vi­sage entre la nais­sance du nez et le dé­but de la lèvre su­pé­rieure. À di­vers mo­ments, alors que nous avan­ce­rons vers l’état d’hyp­nose, je vous de­man­de­rai de vous concen­trer sur ce point. Vous y ar­ri­ve­rez fa­ci­le­ment puisque dès main­te­nant vous vous êtes concentré sur ce point. Votre es­prit doit alors évi­ter de s’échap­per de ce point, toute votre at­ten­tion doit y être fo­ca­li­sée.» À la moindre baisse de concen­tra­tion, l’hyp­no­ti­seur or­don­ne­ra à nou­veau au su­jet de se concen­trer sur ce point pré­cis qu’il a choi­si. Ain­si re­pren­dra-t-on un che­min nor­mal dans le pro­ces­sus de re­laxa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.