VI­VEZ CES SEN­SA­TIONS AU QUO­TI­DIEN

Mystères Magazines Hors-Série - - La Telepathie Sur Objet -

Quand les bris­tols de cou­leur de l’exer­cice ci-contre n’au­ront plus de se­crets pour vous, exer­cez-vous à re­trou­ver ces sen­sa­tions “en live”.

Les yeux fer­més, seul ou avec la com­pli­ci­té d’un tiers, re­trou­vez la cou­leur d’un pull, d’un tee-shirt, d’une écharpe, d’une pe­lote de laine... con­clu­sion

Nous voi­ci à la fin de cet ou­vrage. Mais non à la fin de votre pas­sion­nante aven­ture té­lé­pa­thique ! Si vous avez sui­vi la pro­gres­sion pro­po­sée, vous de­vez dé­jà connaître de grandes joies. Peut-être, ce­pen­dant, avez-vous moins bien réus­si tel ou tel exer­cice. Peu im­porte : le temps fe­ra le reste ! L’im­pré­gna­tion té­lé­pa­thique équi­li­bre­ra vos ap­ti­tudes, vos ca­pa­ci­tés, votre ef­fi­cience…

Avec une cer­taine pra­tique, vous pren­drez l’ha­bi­tude d’ap­pe­ler vos cor­res­pon­dant, ne se­rait-ce que pour un simple pe­tit bon­jour, échan­gé en toute ami­tié. En ef­fet, il existe de par le monde de nom­breux amis té­lé­pathes qui com­mu­niquent ré­gu­liè­re­ment, souvent à heure fixe. Ou en­core pour échan­ger des sou­haits à l’oc­ca­sion de fêtes, d’anniversaires...

Mais, me di­rez-vous, comment font-ils? La com­mu­ni­ca­tion té­lé­pa­thique est par­fois très fa­ti­gante. com­mu­ni­quer ain­si avec plu­sieurs per­sonnes dans une jour­née se­rait épui­sant !

Au dé­but, cer­tai­ne­ment, vous al­lez res­sen­tir cette sen­sa­tion de fa­tigue bien connue des té­lé­pathes dé­bu­tants mais, au bout de quelques mois, cette fa­tigue dis­pa­raî­tra. Pre­nez pa­tience : à court terme, la com­mu­ni­ca­tion té­lé­pa­thique mon­tre­ra, à l’in­verse, des ef­fets to­niques et même dé­fa­ti­gants.

Ce se­ra le mo­ment de grâce !

Vous dé­cou­vri­rez qu’avec cer­tains cor­res­pon­dants pri­vi­lé­giés, vous par­le­rez comme au té­lé­phone, non sans né­gli­ger d’en­voyer images et son, comme la té­lé­vi­sion. Voire même des sen­sa­tions, ce que rien d’autre ne peut faire. Vous en­tre­rez en rap­port avec ces amis té­lé­pathes aus­si fa­ci­le­ment qu’un in­ter­naute com­mu­nique sur la toile !

"éan­moins9 il res­te­ra tou­zours des com­mu­ni­ca­tions moins spec­ta­cuh laires9 mais sa­tis­qai­san­te­si ne les néh ’li’ex pas9 m:me si elles ne de­meurent vu.in­qor­ma­ti,es ou qach tuelles et moins zu­gi­la­toires vue les pré­cé­dentes- û.es­prit9 l. me9 le c»ur fu­mains ne sont pas dis­po­nigles de la m:me qa­con cfex tout un cfa­cun9 ni en,ers tout un cfa­cun

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.