UN LIEN SUB­TIL ET FRA­GILE ENTRE LE PRA­TI­CIEN ET LE PA­TIENT

Cer­tains se de­man­de­ront si l'on "naît" ou si l'on "de­vient" hyp­no­ti­seur.

Mystères Magazines Hors-Série - - L'hypnose -

Comme nous l'avons dit, cette ca­pa­ci­té est à la por­tée de cha­cun dans la me­sure où nous re­ce­lons tous ce pou­voir en nous mais que cer­tains seule­ment choi­sissent de la dé­ve­lop­per et de la for­ti­fier. Ce­la passe par un en­traî­ne­ment (comme pour tout ta­lent que l'on sou­haite ai­gui­ser) afin de tra­vailler sa concen­tra­tion, les in­flexions de sa voix, les rythmes de re­laxa­tion, la psy­cho­lo­gie de l'autre et la confiance que l'on sau­ra lui ins­pi­rer. Il fau­dra ap­prendre à énon­cer des phrases sans er­reur ni hé­si­ta­tion - la moindre d'entre elles suf­fi­rait à bri­ser le lien qui unit les deux per­sonnes. On ap­pren­dra aus­si à tra­vailler dans un es­pace adé­quat, sans trop de pé­nombre ni de lu­mière, où le si­lence est to­tal hor­mis (si on le sou­haite) le son d'une mu­sique sub­tile et har­mo­nieuse. On ap­pren­dra éga­le­ment à ne pas faire preuve de pré­ci­pi­ta­tion, à ne pas vou­loir à tout prix ac­cé­lé­rer la phase de som­meil hyp­no­tique. Mais, avant tout, le thé­ra­peute ap­pren­dra à vaincre la ré­sis­tance ini­tiale de son pa­tient à pé­né­trer cet état al­té­ré de la conscience. Il est fré­quent qu'un su­jet pas­sif ma­ni­feste une ré­pu­gnance na­tu­relle et quelques scru­pules à ce que l'on pé­nètre l'in­ti­mi­té de son es­prit, au­tant d'obs­tacles au fi­nal qui l'em­pê­che­rait de se dé­tendre pro­fon­dé­ment. Cette si­tua­tion peut même avoir lieu si au dé­part le su­jet a ac­cep­té vo­lon­tai­re­ment l'ex­pé­rience, puis, à me­sure que l'ex­pé­rience pro­gresse, il fait preuve de ré­serves ou s'op­pose au pro­ces­sus pour X rai­sons. L'hyp­no­ti­seur de­vra alors faire preuve d'un fort pou­voir de convic­tion et es­sayer par tous les moyens de re­trou­ver la confiance de son pa­tient, lui ré­pé­ter à nou­veau l'ab­so­lue né­ces­si­té de la re­laxa­tion pro­fonde si l'on veut ob­te­nir les ef­fets dé­si­rés. Au be­soin il pour­ra re­com­man­der au su­jet toute une sé­rie d'exer­cices pré­lables à la séance d'hyp­nose que ce­lui-ci pour­rait exé­cu­ter chez lui, de sorte qu'il ar­ri­ve­rait à la séance non seule­ment dans un état dé­ten­du mais dans une dis­po­si­tion d'es­prit plus adap­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.