Mo­teur HY­BRIDE Tient-il ses pro­messes ?

La mo­to­ri­sa­tion hy­bride est ap­pa­rue en plai­sance voi­ci une di­zaine d‘an­nées. Cette tech­no­lo­gie nais­sante sem­blait pro­mise à un bel ave­nir, pour li­mi­ter la consom­ma­tion de car­bu­rant ain­si que les émis­sions pol­luantes. Où en est l’hy­bride au­jourd’hui ?

Neptune Yachting Moteur - - Technique - Texte An­toine Ber­te­loot- Pho­tos DR

chez les mo­to­ristes in­dus­triels (comme Rolls Royce, Ca­ter­pillar) équi­pant les flottes com­mer­ciales (fer­ry, trans­por­teurs, pa­que­bots, pêche), où les en­jeux fi­nan­ciers et en­vi­ron­ne­men­taux sont énormes, et dont on ver­ra peut-être les tech­no­lo­gies s’adap­ter à la plai­sance. Une nou­velle gé­né­ra­tion d’hy­bride est éga­le­ment dis­po­nible. Elle est pro­po­sée par l’en­tre­prise ita­lienne Trans­fluid uni­que­ment pour la par­tie élec­trique. C’est elle qui équipe le Bavaria E40, et qui peut s’adap­ter à la plu­part des mo­teurs

ma­rins. L’évo­lu­tion de l’élec­tro­nique est telle qu’il est dé­sor­mais pos­sible de faire fonc­tion­ner l’élec­trique et le ther­mique en même temps. Le couple du mo­teur élec­trique sou­lage le mo­teur die­sel qui, pour une même puis­sance à l’hé­lice, ré­duit de fa­çon no­table sa consom­ma­tion de car­bu­rant.

Green­line en pre­mière ligne

Du cô­té des chan­tiers, peu se sont en­ga­gés dans l’hy­bride. Le pre­mier d’entre eux est Green­line qui a ba­sé toute sa com­mu­ni­ca­tion sur l’hy­bride. Il pro­pose une gamme

Le Bavaria E40 est pro­po­sé en ver­sion hy­bride avec le sys­tème Trans­fluid qui s’adapte à plu­sieurs mo­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.