In­vic­tus 370 GT

Sur­mo­to­ri­sé lors de son lancement l’an der­nier, l’In­vic­tus 370 GT a cor­ri­gé cette er­reur de jeu­nesse. Plus co­hé­rente, sa nou­velle ca­va­le­rie de 2 x 300 ch re­donne tout son at­trait à cette uni­té contem­po­raine, au­da­cieuse et raf­fi­née.

Neptune Yachting Moteur - - Sommaire - Texte Oli­vier Voi­tu­riez - Pho­tos In­vic­tus Yachts et l’au­teur

Le phé­no­mène In­vic­tus pour­suit sa marche conqué­rante. Cette nou­velle ver­sion du 370 GT, pré­sen­tée l’an pas­sé, re­vient avec une mo­to­ri­sa­tion plus sage.

Le dy­na­misme est cer­tai­ne­ment ce qui ca­rac­té­rise le mieux le chan­tier In­vic­tus Yachts… Une qua­li­té com­plé­tée par un sens ai­gu de l’in­no­va­tion, af­fi­chée par les formes au­da­cieuses conçues par le de­si­gner Ch­ris­tian Grande pour ses nou­velles créa­tions mo­to­nau­tiques. L’In­vic­tus 370 GT en est un ex­cellent exemple. Le nou­vel ami­ral de la marque au bou­clier a connu ses pre­miers dé­buts au sa­lon de Cannes 2016. Avec ses 11,4 mètres de long, il re­flé­tait la quin­tes­sence de «l’es­prit Grande» : coup de crayon très sûr et concept ori­gi­nal, sil­houette «sexy» à la fois ronde et ath­lé­tique, amé­nage- ments ul­tra confor­tables, raf­fi­ne­ment jusque dans les dé­tails. Seul bé­mol, et de taille, une mo­to­ri­sa­tion trop am­bi­tieuse de la coque n°1, qui brouillait l’image du ba­teau. Avec 2 x 370 ch MerC­rui­ser 4.2, les deux blocs es­sence alour­dis­saient l’ar­rière du 370 GT. Dé­sé­qui­li­bré, et sur­mo­to­ri­sé avec les V8, le ba­teau n’était pas plai­sant à pi­lo­ter. Comme nous l’avions écrit lors de notre pré­cé­dent es­sai (pa­ru dans Nep­tune n°252S), il était vo­lage, dif­fi­cile à te­nir en navigation. Bref, dé­ce­vant. Cette er­reur de jeu­nesse a été très ra­pi­de­ment cor­ri­gée, avec l’ar­ri­vée de la nou­velle ver­sion équi­pée de 2 x 300 ch Vol­vo Pen­ta. Plus sages, plus co­hé­rents, les die­sels font net­te­ment mieux le job (même si les 2 x 370 ch MerC­rui­ser res­tent au ca­ta­logue).

Un com­por­te­ment sain et confor­table

Avec sa nou­velle ca­va­le­rie, le 370 GT fait preuve de maî­trise et de pré­ci­sion. Le confort en navigation est là, dou­blé d’un (nou­veau) sen­ti­ment de sé­cu­ri­té, par­ta­gé par tous à bord. La vi­tesse de croi­sière s’éta­blit aux alen­tours de

2 500 tours, soit 25 noeuds, avec 36,6 noeuds en pointe, à 3 400 trs/ mi­nute. Une per­for­mance très cor­recte pour cette uni­té fa­mi­liale, qui af­fiche près de sept tonnes de poids lège. Avec un temps de dé­jau­geage de près de 12 se­condes, les Vol­vo D4 de­mandent un cer­tain dé­lai avant de mon­trer toute leur ef­fi­ca­ci­té, pour en­suite se mon­trer ré­ac­tifs. Les vi­rages sont re­la­ti­ve­ment courts, avec une gîte contrô­lée.

Un ca­rac­tère mé­di­ter­ra­néen

Du cô­té des amé­lio­ra­tions, on no­te­ra éga­le­ment la pré­sence d’un hard-top en car­bone. Ce so­lide ap­pen­dice de cou­leur sombre se

As­so­ciant ron­deurs et lignes ath­lé­tiques, la sil­houette no­va­trice re­prend l’es­prit du 280 GT, pre­mier mo­dèle à suc­cès. Le plan de pont est lui très mé­di­ter­ra­néen.

Sur tri­bord, la planche de bord sé­duit par son er­go­no­mie et sa par­faite li­si­bi­li­té. No­tez le vo­lant gai­né de cuir sur­pi­qué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.