GA­LEON 470 SKY­DECK Vue sur mer pour tous !

Le chan­tier po­lo­nais a dé­cli­né sur de plus pe­tits mo­dèles son concept de pa­vois ou­vrants. C’est le cas à bord du Ga­leon 470 Sky­deck qui mé­lange les genres, avec un fly plus court et plus es­thé­tique, et des amé­na­ge­ments ul­tra-mo­du­lables.

Neptune Yachting Moteur - - Essai - Texte Fran­çois Pa­ris – Pho­tos Jé­rôme Ké­la­go­pian

Il y a trois ans, le Ga­leon 500 Fly cham­bou­lait le sec­teur de la ve­dette à fly, en pro­po­sant un pont ul­tra-mo­du­lable, no­tam­ment avec ses pa­vois ou­vrants qui ap­por­taient un com­plé­ment de lar­geur ap­pré­ciable. Un gain d’es­pace qui se tra­duit par da­van­tage de convi­via­li­té avec l’ajout d’un bar d’un cô­té et d’un grand so­fa de l’autre. Le concept avait mar­qué les es­prits, y com­pris chez Nep­tune qui avait ti­tré en cou­ver­ture « Gé­nial ! » (n° 234H). Le qua­li­fi­ca­tif est tou­jours de ri­gueur et s’ac­com­mode même à de plus pe­tits mo­dèles, comme le Ga­leon 470 Sky­deck que nous avons eu entre les mains. Bour­rée d’as­tuces, cette uni­té op­ti­mise les vo­lumes et donne l’im­pres­sion d’être à bord d’un ba­teau plus grand qu’il ne l’est réel­le­ment. Comme sou­vent, le chan­tier dé­cline plu­sieurs ver­sions d’une même ca­rène. C’est éga­le­ment le cas ici, avec son faux ju­meau, le Ga­leon 460 Fly, dont les prin­ci­pales dif­fé­rences sont si­tuées dans les hau­teurs. Avouonsle, la ver­sion Sky­deck a notre pré­fé­rence, ne se­rait-ce que d’un point de vue es­thé­tique. Le fly­bridge du Sky­deck, da­van­tage com­pact, rend l’uni­té plus pro­fi­lée. En outre, le meuble cui­sine (un bloc en po­ly­es­ter blanc un peu mas­sif, pré­sent sur le fly) dis­pa­raît ici com­plè­te­ment.

Un fly ré­duit mais suf­fi­sant

Certes, l’es­pace dans la par­tie su­pé­rieure est moindre qu’à bord du 460 Fly. En fait, il n’est uti­li­sé que pour le pi­lo­tage et ac­ces­soi­re­ment pour le far­niente, grâce aux ban­quettes. Ceux qui sou­haitent à tout prix dé­jeu­ner ou dî­ner au ni­veau du fly-bridge pri­vi­lé­gie­ront donc la ver­sion 460 Fly. Mais les avan­tages d’un fly aux di­men­sions ré­duites ne sont pas qu’es­thé­tiques. Ils sont éga­le­ment pra­tiques et ont une consé­quence di­recte sur les amé­na­ge­ments, no­tam­ment ceux du pont prin­ci­pal. Car l’ab­sence de fly im­po­sant per­met d’in­té­grer une grande ver­rière qui ap­porte beau­coup de lu­mi­no­si­té, à la fois dans le poste de pi­lo­tage (si­tué à l’avant tri­bord), dans le car­ré (qui fait face) ou bien en­core dans la cui­sine, re­lé­guée un peu plus à l’ar­rière. C’est pro­ba­ble­ment dans le cock­pit que la mo­du­la­ri­té est la plus vi­sible.

Le fu­tur pro­prié­taire au­ra le choix entre une grande ban­quette fixe en U (en stan­dard) ou bien en op­tion entre une ban­quette ro­ta­tive et cir­cu­laire pou­vant être po­si­tion­née dos ou face à la mer se­lon les en­vies. Dans les deux cas, un es­pace est pré­vu pour l’ins­tal­la­tion d’un grill, ce der­nier per­met­tant de rô­tir ses grillades au-des­sus de l’eau, sans ris­quer de ta­cher le teck de la pla­te­forme. Celle-ci est im­mer­geable en op­tion.

Un sa­lon pro­té­gé à l’avant

La ban­quette pro­po­sée en stan­dard est do­tée d’un dos­sier bas­cu­lant qui aug­mente la sur­face et trans­forme l’en­semble en un gé­né­reux bain de so­leil. Le sys­tème d’ac­croche des dos­siers se­ra à re­voir, car longs et fas­ti­dieux à mettre en place. Par­tant du prin­cipe que ce type de ve­dette, lors­qu’elle est amar­rée au port, l’est sou­vent avec l’ar­rière à quai, le chan­tier a re­pris le concept du car­ré avant, dé­jà dé­ve­lop­pé sur le 500 Fly. Il per­met­tra aux ama­teurs de bron­zage de prendre leurs re­pas sous les rayons du so­leil, puisque le fly ne le per­met pas. Gare à ceux qui sont pieds nus, car les pan­neaux de pont en Plexi­glas pré-

sents à ce ni­veau sont brû­lants dès que le so­leil s’y re­flète. Les ban­quettes sont fixes ou mon­tées sur glis­sières et se mo­dulent alors de fa­çon élec­trique (en op­tion). Les dos­siers sont bien évi­dem­ment amo­vibles et dis­pa­raissent en na­vi­ga­tion. La pointe avant re­çoit la baille à mouillage. Un vé­rin sur le ca­pot de celle-ci au­rait été de bon aloi. En re­vanche, le guin­deau élec­trique est de sé­rie. Cô­té amé­na­ge­ments, c’est une ver­sion trois ca­bines qui a été re­te­nue pour ce 470 Sky­deck. Celle ré­ser­vée au pro­prié­taire est très spa­cieuse, et

in­tègre une ca­bine de douche sé­pa­rée d’un la­va­bo et de WC élec­triques. La ca­bine in­vi­tés prend place dans la pointe avant avec un lit double re­haus­sé. Quant à la troi­sième, elle est plus pe­tite et do­tée de lits su­per­po­sés.

Tes­té avec la puis­sance maxi

Es­sayé avec la puis­sance maxi (deux Vol­vo D8 de 600 che­vaux cha­cun, mon­tés en ligne d’arbre), le Ga­leon 470 Sky­deck at­teint les 30 noeuds à 2 400 tr/mn. Au ré­gime de croi­sière (1 700 tr/mn), il na­vigue à 21,5 noeuds. Une vi­tesse confor­table pour l’équi­page qui pro­fite d’une bonne in­so­no­ri­sa­tion s’il prend place dans les amé­na­ge­ments in­té­rieurs.

25

Le pe­tit fly, par­fai­te­ment in­té­gré, per­met de conser­ver une ligne ten­due et fluide.

Le pa­vois bas­cu­lant, do­té d’une ban­quette re­pliable, com­pose un sa­lon in­ti­miste avec vue sur mer.

Le plan de pont est plu­tôt clas­sique, avec une cui­sine si­tuée dans le pro­lon­ge­ment du cock­pit. Le poste de pi­lo­tage et le car­ré sont sur­éle­vés.

Comme sou­vent chez Ga­leon, les co­lo­ris et les ma­té­riaux in­té­rieurs sont to­ta­le­ment au choix du client.

Le pe­tit fly très re­cu­lé au­to­rise un très vaste pare-brise, qui ap­porte beau­coup de lu­mi­no­si­té.

Sur le bor­dé tri­bord, ce meuble fait face à la cui­sine et opère la jonc­tion avec le poste de pi­lo­tage.

La ca­bine avant est aus­si vaste que claire. On note le che­min de lu­mière au pla­fond. Elle par­tage sa salle de bain avec la troi­sième ca­bine.

La ca­bine prin­ci­pale est tra­ver­sante, avec un hu­blot de coque sur chaque bord. Un ca­na­pé, un bu­reau et une pen­de­rie com­plètent l’amé­na­ge­ment.

La salle de bain de la ca­bine du pro­prié­taire offre une douche in­dé­pen­dante, des toi­lettes et un la­va­bo en vasque.

Le Ga­leon 470 Sky­deck en ver­sion trois ca­bines. L’ac­cent est mis sur les deux prin­ci­pales ca­bines, cen­trale et avant.

Le Ga­leon 470 Sky­deck at­teint les 30 noeuds en pointe avec deux Vol­vo D8. Son ré­gime de croi­sière se si­tue un peu au-de­là des 20 noeuds.

Les ra­bats de la table se dé­ploient pour aug­men­ter le nombre de convives dans le car­ré. As­tu­cieux, ce bar­be­cue à ti­roirs au-des­sus de la pla­te­forme qui s’im­merge pour évi­ter de ta­cher le teck.

A bâ­bord, l’ou­ver­ture des pa­vois per­met de pro­fi­ter d’un bar, tan­dis qu’à tri­bord, une ban­quette com­pose un sa­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.