L’ami des cham­pions

Pi­lotes au­to­mo­biles et mo­to­nau­tiques ap­par­tiennent à des mondes proches, par­fois cloi­son­nés. Tul­lio Ab­bate a fait sau­ter tous les ver­rous.

Neptune Yachting Moteur - - Hommage Tullio Abbate -

une quin­zaine par an, tout au plus. C’était lui, le gé­nie de la fa­mille. » Tul­lio est un fran­co­phile convain­cu et c’est en France qu’il a la ré­vé­la­tion de sa vie au dé­but de la dé­cen­nie 1960 : « Ce fut comme une ap­pa­ri­tion mi­ra­cu­leuse. J’as­sis­tais aux Six Heures de Pa­ris et j’ai vu une pe­tite coque en V, plu­tôt moche et, en plus, en fibre de verre. » Le jeune homme sait dé­sor­mais ce qui lui reste à faire mais son père

Nais­sance le 14 juillet. Co­équi­pier du cham­pion d’Eu­rope des ru­na­bouts vic­to­rieux à Cannes.

Pre­mière vic­toire au vo­lant d’un ru­na­bout de course des­si­né et construit par lui.

Deux records du monde en classe RE4 (vi­tesse et en­du­rance).

Por­tant son fa­meux n°5, Tul­lio gagne la Cen­to Mi­glia de Côme à bord de son pre­mier ba­teau à ca­rène en V, en ré­sine, des­si­né et construit par lui.

Re­cord du monde de la classe R00.

Suc­cède à son père à la tête du chan­tier.

Lan­ce­ment des pre­miers exem­plaires de la longue sé­rie des Sea Star.

Li­vrai­son des pre­mières grandes coques avec la sé­rie des Off­shore 33’ et 36’.

Sor­tie de l’Ab­bate Fer­ra­ri 512 Boxer, dé­ci­dé quelques an­nées plus tôt avec Gilles Ville­neuve et Di­dier Pi­ro­ni

Col­la­bo­ra­tion avec Giu­gia­ro, lan­ce­ment du Su­pe­rio­ri­ty 60 pou­vant re­ce­voir jus­qu’à 2 mo­teurs

MTU de 1 500 ch cha­cun.

Pré­sen­ta­tion du Su­pe­rio­ri­ty 41, la gamme existe tou­jours avec au­jourd’hui le 52.

Lan­ce­ment à Mo­na­co du Sen­na 42 vou­lu par le cham­pion bré­si­lien avant son ac­ci­dent d’Imo­la et réa­li­sé pour le compte de la Ayr­ton Sen­na Foun­da­tion.

Nou­veau re­cord de vi­tesse (223 km/h) et mé­daille d’or de la Va­leur Ath­lé­tique Ita­lienne.

La gamme Ab­bate s’étend avec la sé­rie des Mi­to qui va bien­tôt com­prendre plu­sieurs mo­dèles, dont le 38.

En hom­mage au mo­dèle de ru­na­bout en bois le plus connu de son père Gui­do, Tul­lio lance un nou­veau Villa d’Este Speciale de grand luxe dans une ar­chi­tec­ture des an­nées 2000 en fibre de verre avec une fi­ni­tion « bois ver­nis ».

Pre­miers es­sais, avec Tul­lio Ju­nior, de la ré­plique du Lau­ra 1 à mo­teur Al­fa Romeo construit en 1952 par Gui­do Ab­bate.

Pré­sen­ta­tion du Wee­ken­der 52, grande nou­veau­té de l’an­née.

Dé­cès le 9 avril.

ne veut pas en­tendre par­ler de plas­tique chez lui. Le bouillant Tul­lio se dé­brouille donc seul, pour com­men­cer. La suite est bien con­nue des an­nales du mo­to­nau­tisme mon­dial avec plus de deux cent cin­quante vic­toires et des records, le der­nier bat­tu en 1997 à plus de 223 km/h de moyenne.

Vaste cons­tel­la­tion des Sea Star

Qu’il soit ou non au vo­lant, sa si­gna­ture est de­ve­nue une marque pres­ti­gieuse avec son lo­go aux lau­riers sym­boles de triomphe, et as­so­cié au chiffre cinq, son pre­mier nu­mé­ro de pi­lote at­tri­bué par la Fé­dé­ra­tion mo­to­nau­tique. En 1963, il l’ap­pose sur le pre­mier ba­teau de course qu’il a des­si­né et construit avec le­quel il gagne la Cen­to Mi­glia del La­rio à dix-neuf ans. Il conser­ve­ra tou­jours ce nu

La re­lève est là avec Tul­lio Ju­nior, pre­mier des 24 Heures de Rouen et cham­pion du monde d’en­du­rance en 2019.

68 Tul­lio pose de­vant les es­quisses du pro­jet Su­pe­ro­ri­ty du dé­but des an­nées 1990, lan­cé en col­la­bo­ra­tion avec le grand designer Giu­gia­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.