Quelles consé­quences pour Vence?

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Côte D’azur -

Les Ven­çois ob­ser­ve­ront avec at­ten­tion le duel au som­met de la ma­jo­ri­té mu­ni­ci­pale. Trois scé­na­rios se pré­sentent à ce stade. Une vic­toire LR ? Anne Sat­ton­net perd toute dé­lé­ga­tion et ne peut res­ter pre­mière ad­jointe. Elle peut gar­der tou­te­fois sont siège de conseillère. Une vic­toire de la « La Ré­pu­blique en marche » ? Cette fois, c’est le maire qui laisse son siège (tout en res­tant lui aus­si conseiller mu­ni­ci­pal). « Et dans ce cas-là, il se­rait lé­gi­time qu’Anne Sat­ton­net de­vienne maire », es­time Loïc Dom­bre­val, sans pré­sa­ger du vote des conseillers. La vic­toire d’une autre for­ma­tion ? Dans ce cas-là, maire et pre­mière ad­jointe sont ren­voyés dos à dos et re­tournent à leurs études. Les re­la­tions au sein de la ma­jo­ri­té vont-elles s’en res­sen­tir, à court terme - un conseil mu­ni­ci­pal est pré­vu le  juin, quelques jours seule­ment après les ré­sul­tats des lé­gis­la­tives - et moyen terme ? Pour sa part, Loïc Dom­bre­val s’en dé­fend. « Ce­la n’in­flue­ra en rien le fonc­tion­ne­ment de la ma­jo­ri­té. C’est en tout cas, de mon cô­té, ce que je sou­haite...» Et d’ajou­ter : « Le com­bat na­tio­nal des lé­gis­la­tives est un en­jeu qui dé­passe lar­ge­ment le cas d’une simple per­sonne». Un com­bat qu’il juge «dé­pla­cé» quand ce­lui­ci est consi­dé­ré «par cer­tains» comme une «re­vanche, une sorte de troi­sième tour de pré­si­den­tielle». Pas sûr que les piques à fleu­ret mou­che­té ne laissent pas de traces...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.