Fran­çois Bay­rou se­ra ju­gé en  pour dif­fa­ma­tion

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - France -

La date du pro­cès pour dif­fa­ma­tion du nou­veau mi­nistre de la Jus­tice, Fran­çois Bay­rou, a été fixé au  jan­vier  par le tri­bu­nal de grande ins­tance de Pa­ris, a confir­mé, hier, son avo­cat. Fran­çois Bay­rou ne s’est pas pré­sen­té à l’au­dience, étant en dé­pla­ce­ment dans le Sud Ouest. Il a était re­pré­sen­té par ses avo­cats. Le pro­cès se dé­rou­le­ra de­vant la e chambre cor­rec­tion­nelle du tri­bu­nal de Pa­ris. Le maire de Pau et pré­sident de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Pau Béarn Py­ré­nées est mis en exa­men de­puis no­vembre  pour avoir cri­ti­qué, lors d’un conseil com­mu­nau­taire, l’as­so­cia­tion El Sis­te­ma France, crée en  en Loire-At­lan­tique. Le programme érige l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique comme un ou­til d’in­clu­sion so­ciale. Fran­çois Bay­rou avait ac­cu­sé l’as­so­cia­tion de « vou­loir faire de l’ar­gent sur une ex­pé­rience hu­ma­niste ».

Le réa­li­sa­teur co­réen Kim Ji-seok dé­cède à Cannes d’une crise car­diaque

Le Fes­ti­val de Cannes est en deuil. Le réa­li­sa­teur sud­co­réen Kim Ji-seok de  ans, est mort jeu­di alors qu’il par­ti­ci­pait au e Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film. Se­lon The Hol­ly­wood Re­por­ter, le ci­néaste est dé­cé­dé d’une crise car­diaque. Membre du Ko­rean Film Coun­cil, Kim Ji-seok était un ci­né­phile res­pec­té dans le mi­lieu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.