Cor­rup­tion au Bré­sil: l’étau se res­serre sur le pré­sident

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Monde -

L’étau s’est en­core res­ser­ré, hier, sur le pré­sident bré­si­lien Mi­chel Temer, ac­cu­sé d’obs­truc­tion à la jus­tice dans un do­cu­ment ju­ri­dique of­fi­ciel, alors qu’il tente de ma­noeu­vrer pour évi­ter la dé­fec­tion de ses al­liés po­li­tiques. Dans une de­mande d’ou­ver­ture d’en­quête contre le pré­sident au­près de la Cour su­prême le pro­cu­reur gé­né­ral Ro­dri­go Ja­not af­firme que le chef de l’État, en col­la­bo­ra­tion avec plu­sieurs hommes po­li­tiques in­fluents, a es­sayé d’« em­pê­cher l’avan­cée » de l’opé­ra­tion « La­vage ex­press », l’en­quête ten­ta­cu­laire ayant ré­vé­lé le mé­ga-scan­dale de cor­rup­tion Pe­tro­bras. Cette de­mande d’ou­ver­ture d’en­quête, ren­due pu­blique ce ven­dre­di, s’ap­puie sur un ac­cord noué avec la jus­tice par le ma­gnat de l’agroa­li­men­taire Joes­ley Ba­tis­ta, dont les ré­vé­la­tions ex­plo­sives ont dé­clen­ché un vé­ri­table séisme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.