Co­hé­rence, fond et forme chez les ga­le­ristes

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Le Dossier Du Jour -

Qu’im­porte leur po­si­tion­ne­ment, les ga­le­ristes de la ci­té des Rem­parts se re­joignent sur un même point. Pour qu’un ar­tiste puisse ex­po­ser en leurs murs, il faut que son tra­vail soit co­hé­rent avec l’image des lieux. Ce­la pa­raît évident, dit comme ce­la. Pour­tant, cette no­tion n’est pas prise en compte par tous les créa­tifs. « Per­son­nel­le­ment je n’ex­pose que du fi­gu­ra­tif et je ne fais pas dans la pho­to­gra­phie », in­dique Ca­role Hu­chot,

de Les Ro­bin­sonnes, rue de la Tour­raque. Pour évi­ter de tom­ber à cô­té, Alexandre Si­mo­nin de Le Ga­rage in­vite les ar­tistes à opé­rer un re­pé­rage avant tout : « C’est im­por­tant de sa­voir où l’on met les pieds. Que le tra­vail pré­sen­té puisse être en adé­qua­tion avec ce qui est dé­jà pré­sent. » Une fois ce­la ef­fec­tué, vient le mo­ment de sa­voir «se pré­sen­ter». Et mine de rien, ça fait dé­jà beau­coup. Prise de contact, de­mande de ren­dez-vous… Aline Bou­trois, der­rière le comp­toir de la ga­le­rie de la rue du Marc, ex­plique l’im­por­tance de la forme : « Mon­trer son tra­vail sur un book, avec des pho­tos de belle qua­li­té donne tou­jours un meilleur ren­du et une meilleure im­pres­sion que des pho­tos sur son té­lé­phone.

«S’ins­crire dans la du­rée»

Au-de­là du vi­suel, la dé­marche doit éga­le­ment « être abou­tie ». « C’est éga­le­ment pour ce­la que l’on de­mande des notes d’in­ten­tion pour ac­com­pa­gner les oeuvres pré­sen­tées», sou­ligne Alexandre Si­mo­nin, qui re­lève éga­le­ment l’im­por­tance de la «qua­li­té du sup­port » et du nombre de tra­vaux : « Il faut éga­le­ment avoir une pro­duc­tion, une sé­rie. Puisque c’est le dé­but d’une col­la­bo­ra­tion entre l’ar­tiste et la ga­le­rie. On doit voir que le tra­vail est car­ré, pro. On ins­crit quelque chose dans la du­rée. Il faut gar­der ce­la à l’es­prit. » Et ne ja­mais ou­blier d’ou­vrir grand ses oreilles. Puis­qu’un re­fus n’est pas for­cé­ment sy­no­nyme de mau­vaise tech­nique.

Dans la ga­le­rie Les Ro­bin­sonnes, Ca­role Hu­chot fait la part belle à l’art fi­gu­ra­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.