Le poids du ha­sard et ce­lui des ren­contres...

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Le Dossier Du Jour -

On ne va pas faire dans la la­pa­lis­sade. Mais tout le monde a bien com­men­cé un jour. Y com­pris Pi­cas­so. Alors, qui est mieux pla­cé que les ar­tistes eux-mêmes pour évo­quer la fa­meuse ques­tion ? Celle que nombre de jeunes du do­maine se posent : « Com­ment se faire connaître et réus­sir à ex­po­ser ?» Cer­tains, à l’image du ver­rier Di­dier Sa­ba, conseillent de chan­ger d’ho­ri­zon : « C’est im­por­tant de faire les sa­lons, de sor­tir de sa ré­gion, de sa ville. C’est bien de se sen­tir ap­par­te­nir à un en­droit, d’en dé­fendre l’iden­ti­té. Mais c’est tout aus­si pri­mor­dial de se re­mettre en ques­tion. » Pour au­tant, le souf­fleur de trans­pa­rence mise éga­le­ment sur le sens du contact : « Il faut que les gens vous voient tra­vailler éga­le­ment. Pour que ce­la ap­porte une autre di­men­sion à ce que vous faites. » Le genre de nou­veau re­gard qui peut ou­vrir de nou­velles portes. Être pré­sent, au bon mo­ment.

« Se confron­ter au re­gard des autres »

« Le ha­sard des ren­contres rentre éga­le­ment en ligne de compte dans ce pro­ces­sus », sou­ligne Claude Ur­ba­ni dans son ate­lier du bou­le­vard d’Aguillon. Lui qui a gran­di dans l’amour de la terre et de la créa­tion a vu la chance lui sou­rire au pas de sa porte si­tuée dans… une im­passe. « Diane de France est en­trée. Nous avons dis­cu­té et la du­chesse m’a in­vi­té à ex­po­ser dans son châ­teau de Wur­tem­berg. J’ai dû réa­li­ser des pièces dé­pas­sant les deux mètres… Parce que là-de­dans, on n’est pas dans un jar­din de poche ! », s’amuse ce­lui qui est né dans l’usine de cé­ra­mique Ca­mar de la route de Grasse. « Je crois plu­tôt au des­tin », sou­rit-il en sai­sis­sant un crayon pour tra­cer avec sou­plesse des courbes fauves. Dans le sang. Dans la sin­cé­ri­té. Pour Ja­cin­to-Ni­co­las Be­no­liel-Mo­li­na, son his­toire d’amour avec l’art dé­bute tout mi­not. Un père peintre et l’en­vie de ren­con­trer le monde. Lui qui a dé­bu­té en ex­po­sant dans la rue loue l’école du grand air en re­gar­dant par la vitre de son ate­lier ga­le­rie Mo­li de la rue Fer­sen : « Une fois que l’on est sûr de soi, on doit al­ler vers les autres. Se confron­ter à leur re­gard. Et je ne parle pas de ce­lui de la fa­mille ou des amis. » Mais n’al­lez pas lui de­man­der la re­cette ma­gique pour « se dé­mar­quer »:« Non, ce n’est pas bon. Il ne faut pas es­sayer de se dé­mar­quer. Ce n’est pas ce­la. Quand on est ar­tiste on a son propre che­min en soi, la ques­tion ne se pose pas. » Mais au-de­là des consi­dé­ra­tions ar­tis­tiques, un autre point fait mouche pour avan­cer : s’ins­tal­ler. Comme tous les lo­ca­taires ar­tis­tiques des ca­se­mates, Jean-Marc Fa­raut oc­cupe son ate­lier ga­le­rie pour une du­rée dé­ter­mi­née : « Un bail de trois ans re­nou­ve­lable. » Comme pour la ga­le­rie des Bains Douches (voir ci-contre), la Ville est dé­ci­sion­naire. Si l’ar­tiste oc­cupe de­puis cinq ans l’es­pace qu’il a ré­no­vé, et es­père une belle ému­la­tion fu­ture, il ne peut qu’ad­mettre l’évi­dence : « C’est un lieu ma­gique. » Un co­con pour ins­pi­ra­tion Jean-Jacques Ven­tu­ri­ni, qui a réa­li­sé sa pre­mière ex­po­si­tion à l’âge de 19 ans, l’af­firme : «Il faut avoir le feu sa­cré pour se lan­cer dans une car­rière pro­fes­sion­nelle. Ce­la prend des an­nées pour se faire connaître. Mais dès que ce­la est pos­sible il est plus confor­table de prendre un ate­lier ga­le­rie. » Ayant éga­le­ment fait par­tie du groupe let­triste d’Isi­dore Isou, il sou­lève éga­le­ment l’im­por­tance de « s’in­té­grer à un groupe de tra­vail ». Nou­velles portes, nou­veaux ho­ri­zons.

6 Jean-Jacques Ven­tu­ri­ni dans sa Ga­le­rie  du bou­le­vard d’Aguillon. 5 Claude Ur­ba­ni à l’oeuvre dans sa ca­se­mate. Jean Marc Fa­raut au sein de son ate­lier ga­le­rie des ca­se­mates. 1 Di­dier Sa­ba dans son ate­lier ga­le­rie voi­sin de la ga­le­rie des Bains Douches. / Ja­cin­to-Ni­co­las Be­no­liel-Mo­li­na dans son ate­lier ga­le­rie Mo­li de la rue Fer­sen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.