«Plus long que d’ha­bi­tude»

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Antibes Région - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR V.S.

Res­té au club mal­gré la raz­zia de départs, Jo­na­than Dal Far­ra se­ra l’un des re­lais du duo Ci­linsSin­ger sur le ter­rain. Il prône la pa­tience pour re­cons­truire un groupe.

L’ef­fec­tif a beau­coup bou­gé. Com­ment fait-on pour trou­ver une os­mose ?

Il va fal­loir re­cons­truire. Avec des jeunes, des mecs qui ar­rivent mais qu’on connaît dé­jà… Il faut ap­prendre à jouer en­semble. Per­sonne ne se connaît, c’est dif­fi­cile. Contre Blau­sasc [dé­faite en Coupe de France], on a eu du mal à trou­ver nos marques. Mais je pense qu’il y a de la qua­li­té. Si on tra­vaille bien, il n’y a pas de rai­son. La PHA [au­jourd’hui Di­vi­sion ], c’est un cham­pion­nat plu­tôt ho­mo­gène. On pour­ra jouer quelque chose.

En tant que ca­pi­taine, vous au­rez un rôle im­por­tant à jouer avec ce « nou­vel » ef­fec­tif.

Ça fait quelques an­nées que je suis là, ça s’est tou­jours bien pas­sé ici. J’ai tout connu. Une équipe avec la­quelle on pen­sait fi­nir pre­miers avec vingt points d’avance et fi­na­le­ment on jouait le main­tien, l’an­née d’après on se di­sait qu’on al­lait ga­lé­rer et au fi­nal c’était des bonnes sur­prises… Je connais su­per bien les coaches. Ils savent ce que je peux ap­por­ter, no­tam­ment dans l’état d’es­prit. Cette an­née je prends mon rôle de ca­pi­taine à coeur.

La pré­pa­ra­tion ne doit pas être fa­cile à gé­rer avec tous ces chan­ge­ments…

La pré­pa, c’est un peu le même bor­del pour toutes les équipes [sou­rire]. Il y a des mecs qui ar­rivent, qui re­partent, qui sont en va­cances. On est en ama­teurs, c’est nor­mal. Ça va être un peu plus long que d’ha­bi­tude. Il faut qu’on soit prêt pour le cham­pion­nat, c’est ça le plus im­por­tant.

Avec le dé­part d’Epei­rier, Dal Far­ra de­vien­dra ca­pi­taine du FCA.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.