Faux sus­pense

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - France -

Laurent Wauquiez a en­tre­te­nu le (faux) sus­pense sur sa can­di­da­ture à la pré­si­dence du par­ti. Sa­luant la pré­sence de Da­niel Fas­quelle, dé­pu­té du Pas-de-Ca­lais can­di­dat à la pré­si­dence de LR, le pré­sident de la ré­gion Au­vergne Rhône Alpes a pré­fé­ré sou­li­gner « Le fait que Da­niel soit pré­sent est un sym­bole : ne comp­tez pas sur nous pour ali­men­ter les di­vi­sions, nous lais­sons ce­la aux autres ! » Al­lu­sion ex­pli­cite à la guerre Co­pé -Fillon dont la droite ré­pu­bli­caine porte en­core cer­tains stig­mates. Sur l’of­fi­cia­li­sa­tion de sa can­di­da­ture?« Pour moi pour l’ins­tant, c’était im­por­tant de re­faire en­tendre la pa­role de la droite. Ce que je vou­lais dire c’est que nous ne nous tai­rons plus. Nous avons lais­sé sa chance à Ma­cron mais je crains qu’il ne soit trop dans l’am­bi­guï­té, sans vi­sion de ce qu’il veut faire pour la France. On ne peut pas res­ter si­len­cieux face à ce­la. On sou­tien­dra tout ce qui ira dans le bon sens mais nous ne bais­se­rons plus la tête. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.