Le Gym n’était pas si loin

Op­po­sé à Metz, grand fa­vo­ri du cham­pion­nat, pour en­ta­mer la sai­son, l’OGC Nice s’est in­cli­né (20-24) mais a mon­tré un vi­sage qui in­cite à l’op­ti­misme pour la suite

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - Sports - SYL­VAIN MUSTAPIC

L’ad­ver­saire du soir était une mon­tagne. Face aux doubles cham­pionnes de France en titre, l’OGC Nice n’a pas réus­si à s’im­po­ser, certes (24-20). Mais il a mon­tré qu’il fau­drait comp­ter avec lui cette sai­son, car pen­dant plus de 50 mi­nutes, les joueuses de Mar­jan Ko­lev ont re­gar­dé (re droit dans les yeux cette for­ma­tion mes­sine.

Un coup de mou payé cash

D’en­trée, Metz pre­nait les com­mandes (3-1, 4’), mais Nice re­ve­nait à hau­teur grâce à l’in­te­nable Car­men Mar­tin, qui se pré­sen­tait à son nou­veau pu­blic en ins­cri­vant les trois pre­miers buts des Ai­glonnes, dont un jo­li lob sur jet de 7 mètres. S’ins­tal­lait alors un chas­sé-croi­sé entre les deux for­ma­tions, sans qu’au­cune ne par­vienne à prendre deux lon­gueurs d’avance. L’im­pact était pré­sent, et la cha­leur moite et étouf­fante pui­sait dans les or­ga­nismes, mais les Ni­çoises étaient de­vant (8-7, 22’). C’est alors qu’in­ter­ve­nait un coup de mou : entre pertes de balle (glis­sante) et er­reurs dans la fi­ni­tion, les Ni­çoises, sor­ties du banc, n’étaient pas dans le rythme. Metz ne se fai­sait pas prier pour en pro­fi­ter et bas­cu­ler en tête à la pause (8-12, 30’).

Op­ti­misme de ri­gueur

Dans le deuxième acte, mal­gré une dé­fense tou­jours bien en place, Nice ne par­ve­nait pas à trou­ver les so­lu­tions en phase of­fen­sive face à la den­si­té du bloc mes­sin. L’écart al­lait culmi­ner à six lon­gueurs (11-17, 46’) sans que le Gym ne par­vienne à le ré­duire suf­fi­sam­ment pour croire en une folle re­mon­tée au ta­bleau d’af­fi­chage. Au fi­nal, un re­vers de quatre uni­tés (24-20), celles-là même concé­dées en fin de pre­mière pé­riode. Si la vic­toire n’a pas été au ren­dez-vous, le Gym a néan­moins mon­tré de belles choses et sur­tout, reste per­fec­tible sur plu­sieurs points. De quoi re­gar­der l’ave­nir avec op­ti­misme alors qu’un autre gros mor­ceau, Brest, se pro­file dès di­manche.

Jan­ne­la Blon­bou et ses co­équi­pières se sont heur­tées à la so­li­di­té dé­fen­sive des cham­pionnes de France. (Pho­to Syl­vain Mustapic) Ila­dit :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.