Trois-Mou­lins : «Entre dix et vingt in­ves­tis­seurs»

Le pré­sident de la Ca­sa, Jean Leo­net­ti, était au Mipim, hier, pour pré­sen­ter ce vaste pro­jet d’amé­na­ge­ment qui se­ra, en 2020, la nou­velle vi­trine de So­phia An­ti­po­lis

Nice-Matin (Antibes / Juan-les-Pins) - - L’info Du Jour - JÉ­RÉ­MY TOMATIS jto­ma­tis@ni­ce­ma­tin.fr

Le Mipim (1), vu de l’in­té­rieur, ce sont des cen­taines d’en­tre­pre­neurs de l’im­mo­bi­lier qui échangent poi­gnées de mains et gros contrats, dans un cadre chic et aé­ré. Vu de l’ex­té­rieur, ce sont des tables de ca­fé bon­dées avec, au-des­sus des têtes, des hommes d’af­faires en cos­tard qui fument des ci­gares, de­puis des bal­cons avec vue sur le pa­lais des fes­ti­vals.

An­tibes ré­gion

■ Pour­quoi être pré­sent au Mipim de Cannes ?

La Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion So­phia An­ti­po­lis (Ca­sa) y te­nait son propre stand, hier. Son pré­sident, Jean Leo­net­ti, en a pro­fi­té pour pré­sen­ter la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment de la tech­no­pole avec son pro­jet phrase : l’amé­na­ge­ment de la zone d’ac­ti­vi­tés éco­no­miques des Trois-Mou­lins, à An­tibes. «LaCa­sa se doit d’être pré­sente au Mipim compte te­nu du dé­ve­lop­pe­ment de la tech­no­pole So­phia An­ti­po­lis, af­firme le maire d’An­tibes. Et no­tam­ment, on se doit de pro­mou­voir le pro­jet des Trois-Mou­lins, qui re­pré­sente 30000 m² de ter­tiaire. Soit au­tant d’es­pace sur le­quel des en­tre­prises vont pou­voir s’im­plan­ter. C’est un site ex­cep­tion­nel qui sur­plombe l’au­to­route. Il est d’au­tant plus ac­ces­sible qu’il est tra­ver­sé par le fu­tur Bus­tram et par des voies nou­velles d’amé­lio­ra­tion de la des­serte au­to­rou­tière de la tech­no­pole. »

■ Deux ré­ajus­te­ments au pro­jet ini­tial

De­puis le lan­ce­ment du pro­jet d’amé­na­ge­ment de ce quar­tier si­tué au nord de la ci­té des Remparts, en dé­cembre, des pe­tites choses ont chan­gé. « Il y avait deux sco­ries au pro­jet ini­tial : le pre­mier, ce sont les ter­rains de foot­ball en mau­vais état. On va bien en­ten­du les re­faire, mais il était pré­vu que ce soit à la charge des in­ves­tis­seurs. Fi­na­le­ment, on pré­fère que ce soit à la charge des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. Elles le fe­ront avec un sa­voir faire qui est meilleur que ce­lui d’un in­ves­tis­seur. Le se­cond point, c’est que nous avions li­mi­té à cinq le nombre de can­di­dats. Mais nous nous sommes trou­vés avec douze per­sonnes sé­rieuses et de ni­veau in­ter­na­tio­nal qui se sont pré­sen­tés dès la pre­mière se­maine. » Vic­times de leur suc­cès, les re­pré­sen­tants de la tech­no­pole ont «com­mis une er­reur de mo­des­tie. C’est plus fa­cile à ré­pa­rer dans ce sens que dans l’autre. Donc nous avons ou­vert les can­di­da­tures à un nombre illi­mi­té. On peut ima­gi­ner qu’il y au­ra entre dix et vingt in­ves­tis­seurs. » Concer­nant ces fu­turs in­ves­tis­seurs, Jean-Pierre Mas­ca­rel­li, pré­sident dé­lé­gué du Syn­di­cat mixte So­phia An­ti­po­lis (Sy­mi­sa), est op­ti­miste : « Il y au­ra quelques grands noms, comme tou­jours. Après, ça dé­pen­dra de ce qu’on pro­pose. »

Les atouts du pro­jet

Et ce der­nier de conclure : « Le pro­jet prend dé­sor­mais sa si­gni­fi­ca­tion. Il s’agit d’une in­ter­face entre le monde so­phi­po­li­tain et le monde plus ur­bain d’An­tibes. So­phia est en train de se do­ter de ces in­ter­faces. Ce qui va rendre la vie plus sup­por­table aux So­phi­po­li­tain. Sur­tout qu’ils vont être de plus en plus nom­breux et au­ront be­soin d’en­droits de vie. C’est un pro­jet fait, aus­si, pour s’adap­ter aux nou­veaux modes de vie des en­tre­prises, qui est com­plè­te­ment dif­fé­rents de ce qui se fai­sait avant. » 1. Le Mipim est un sa­lon in­ter­na­tio­nal de l’im­mo­bi­lier or­ga­ni­sé chaque an­née au pa­lais des fes­ti­vals de Cannes.

Ac­com­pa­gné par Alexandre Fol­lot (à gauche) et Jean-Pierre Mas­ca­rel­li (à droite) du Sy­mi­sa, et le maire de Biot Gui­laine De­bras (e à droite), Jean Leo­net­ti (au centre) pré­sident de la Ca­sa, pré­sente le pro­jet d’amé­na­ge­ment de la Zac des Trois-Mou­lins, à An­tibes. (Pho­to Gilles Tra­ver­so)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.