In­cen­die à Nice Lin­gos­tière: deux ma­ga­sins éva­cués

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - Côte D’azur - CH­RIS­TOPHE CIRONE

Ma­ga­sin fer­mé.» À l’en­trée de Casa, en­seigne de meubles et dé­co­ra­tion, les em­ployés ins­tallent un pan­neau très tem­po­raire, l’air dé­pi­té. « On vient de rou­vrir après deux se­maines de tra­vaux. Il de­vait y avoir 70, 80 clients quand on a éva­cué...»

Le ma­ga­sin de­vra at­tendre lun­di pour re­prendre son ac­ti­vi­té nor­male. Hier, jour d’af­fluence par excellence, il a dû écour­ter de quelques heures sa semaine. La faute à ce dé­ga­ge­ment de fu­mée per­çu par les sa­la­riés vers 16h15, qui a conduit à l’éva­cua­tion des clients et l’in­ter­ven­tion des sa­peurs-pom­piers.

Un mé­got suspect

« On a sen­ti pas mal d’odeurs sus­pectes de­puis la salle de pause, té­moigne Kris­to­pher, un ven­deur. On s’est po­sé des ques­tions, mais on a vrai­ment com­men­cé à s’in­quié­ter quand on a vu la fu­mée pé­né­trer à l’ar­rière du ma­ga­sin.» L’en­seigne a aus­si­tôt fait éva­cuer ses clients, dans le calme. De même chez Burger King, le ma­ga­sin voi­sin. Se­lon les pre­mières consta­ta­tions, le dé­ga­ge­ment de fu­mée se­rait ve­nu d’un es­pace creux entre les deux en­seignes, peut-être dû à un mé­got je­té d’au-des­sus. Tout est ren­tré dans l’ordre à 18 heures. Une in­ter­ven­tion somme toute mi­nime pour les sa­peurs-pom­piers, qui ont alors quit­té les lieux. Mais l’in­ci­dent a sus­ci­té quelques in­quié­tudes par­mi les nom­breux clients pré­sents sur le site ce sa­me­di après­mi­di.

«Il n’y a pas eu de pa­nique. C’est plus le chiffre d’af­faires qui en pâ­tit », conclut Kris­to­pher chez Casa. En cette fin de jour­née, le ma­ga­sin, qui avait soi­gné sa ré­ou­ver­ture, n’at­ten­dait plus que la ré­ac­ti­va­tion de son sys­tème d’alarme in­cen­die pour faire sa ren­trée pour de bon. À cô­té, Burger King s’ap­prê­tait dé­jà à rou­vrir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.