Des prin­cipes stricts à res­pec­ter

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - Vence Et Pays Vençois -

Les conseils ci­toyens dé­coulent de la loi de pro­gram­ma­tion pour la ville et la co­hé­sion ur­baine du  fé­vrier . Ils sont mis en place dans les quar­tiers dits prio­ri­taires, en l’oc­cur­rence le coeur de ville de Vence (ci­té his­to­rique et fau­bourgs).

Leurs mis­sions sont de trois ordres : fa­vo­ri­ser l’ex­pres­sion des ha­bi­tants et des usa­gers aux cô­tés des ac­teurs ins­ti­tu­tion­nels ; fa­vo­ri­ser la «co- construc­tion » des contrats de ville, en as­so­ciant le conseil « à toutes les étapes » de l’éla­bo­ra­tion de ces contrats ; sti­mu­ler et ap­puyer les ini­tia­tives ci­toyennes, « les pro­jets s’ins­cri­vant dans le cadre des ob­jec­tifs fixés par les contrats de ville ».

Les prin­cipes qui doivent gui­der l’action de ces conseils sont ins­crits dans la loi, à sa­voir : li­ber­té, éga­li­té, fra­ter­ni­té, laï­ci­té et neu­tra­li­té. La li­ber­té passe no­tam­ment par l’au­to­no­mie du conseil vis-à-vis des ins­ti­tu­tions. L’éga­li­té re­pose, entre autres, sur l’égale va­leur de la pa­role des membres du conseil. La fra­ter­ni­té doit se ma­ni­fes­ter par une dé­marche col­lec­tive et so­li­daire au ser­vice de l’en­semble des ha­bi­tants en en­cou­ra­geant le dia­logue in­ter­gé­né­ra­tion­nel et in­ter­cul­tu­rel.

Pour ce qui est de la laï­ci­té, au­cun acte pro­sé­lyte ne sau­rait être to­lé­ré au sein du conseil. En­fin, la neu­tra­li­té passe par une dé­fiance vis-à-vis des « par­tis po­li­tiques, syn­di­cats, as­so­cia­tions cultuelles ou groupes de pres­sions hos­tiles au res­pect du prin­cipe de plu­ra­li­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.