15 dé­cembre 1955.

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - Nice -

Nais­sance à Troyes (Aube) de pa­rents es­pa­gnols.

1973. Il entre à la villa Ar­son. Moya est à Nice, car son père avait la nos­tal­gie du Sud et du so­leil. Mais le jeune Pa­trick vit en pen­sion, d’abord aux Eu­ca­lyp­tus, puis au ParcIm­pé­rial. A la villa Ar­son, il reste trois ans. En sort sans di­plôme. « Ce­la ne m’in­té­res­sait pas. Je suis ré­frac­taire aux pa­piers. Et puis j’ai dû par­tir à l’armée. Je n’ai pas eu mon bac non plus… »

2007. Nou­velle ère pour Moya : il achète l’île vir­tuelle de Se­cond life. « Un site amé­ri­cain, sur le­quel je loue quatre ser­veurs. Au dé­part, ce n’était qu’une île. J’en ai fait mon uni­vers. Le Moya land… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.