LA RA­DI­CA­LI­SA­TION « S’EST INS­TAL­LÉE PARCE QUE LA RÉ­PU­BLIQUE A DÉ­MIS­SION­NÉ »

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - France -

Em­ma­nuel Ma­cron a es­ti­mé, hier, que la « ra­di­ca­li­sa­tion s’est ins­tal­lée parce que la Ré­pu­blique a dé­mis­sion­né » dans « nombre de nos ter­ri­toires en dif­fi­cul­té », pro­met­tant « une quin­zaine de plans de lutte contre la ra­di­ca­li­sa­tion » d’ici au dé­but de l’an­née . « Je ne confon­drai ja­mais les quelques mil­liers de ra­di­ca­li­sés et les mil­lions d’ha­bi­tants des quar­tiers po­pu­laires », a dé­cla­ré le chef de l’Etat. Mais « dans nombre de ces te­ri­toires en dif­fi­cul­té, la ra­di­ca­li­sa­tion s’est ins­tal­lée et a tou­ché plu­sieurs mil­liers de nos jeunes ou de nos moins jeunes. Et elle doit nous conduire aus­si à nous re­mettre en ques­tion, de ma­nière in­dis­pen­sable », a-t-il pour­sui­vi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.