3 Sandra Ber­tin po­li­cière sous pres­sion

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - Le Dossier Du Dimanche -

La jeune femme de 31 ans a rem­por­té son pro­cès face à l’ex-mi­nistre de l’In­té­rieur Ber­nard Ca­ze­neuve. Cheffe du centre de su­per­vi­sion ur­bain de Nice à l’époque de l’attentat, elle avait ac­cu­sé le pre­mier flic de France de « pres­sions ». Elle af­fir­mait avoir été « har­ce­lée » pour mo­di­fier son rap­port sur le dis­po­si­tif sé­cu­ri­taire du 14-Juillet. Ces ac­cu­sa­tions et la po­lé­mique qui avait sui­vi étaient de­ve­nues une af­faire d’État. Pour­sui­vie en dif­fa­ma­tion par Ca­ze­neuve, elle a été re­laxée en sep­tembre. Con­si­dé­rant qu’il n’y avait pas eu de com­plot d’État, le tri­bu­nal avait ce­pen­dant choi­si de ne pas ac­ca­bler Sandra Ber­tin, es­ti­mant que ses ac­cu­sa­tions « fan­tas­mées » étaient celles d’une po­li­cière sur­me­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.