Les at­taques ont dé­sor­mais lieu par­tout dans le Var

Nice-Matin (Cagnes / Vence / Saint-Laurent / Carros) - - Côte D’azur - P.-L. P.

Cette nou­velle at­taque de loup dans la val­lée du Ga­peau n’est pas une pre­mière dans le Var où les éle­veurs de mou­tons et de chèvres se plaignent de­puis plu­sieurs an­nées dé­jà des dé­gâts que le ca­nis lu­pus in­flige ré­gu­liè­re­ment à leurs trou­peaux. Si la ma­jeure par­tie des at­taques est ré­per­to­riée dans le haut Var, no­tam­ment sur le pla­teau de Can­juers, terre de pas­to­ra­lisme, le loup semble s’être lan­cé dans une inexo­rable conquête de l’en­semble du dé­par­te­ment. Éle­veur de mou­flons dans le mas­sif du Fe­nouillet à Hyères, Ro­land La­cour a vu son chep­tel dé­ci­mé de­puis 2014. Et les car­casses re­trou­vées ne laissent au­cune place au doute: c’est bien l’oeuvre du loup.

Plus à l’Ouest, la Sain­teBaume n’a pas échap­pé, elle non plus, à l’ex­pan­sion du loup. Ain­si, de­puis 2013, on a re­cen­sé au moins une tren­taine d’at­taques, pour quatre-vingt-cinq mou­tons tués.

Et de­puis le dé­but de l’an­née 2017, la pré­sence du loup a été au­then­ti­fiée aux quatre coins du dé­par­te­ment.

Même en pré­sence de l’homme

En mars, c’est tout d’abord An­dréa Bat­tut, pré­si­dente de l’Ange ca­prin qui dé­plore les at­taques ré­pé­tées contre les chèvres qu’elle élève au Brous­san (com­mune de Sainte-Anne-d’Éve­nos). En mai, sur la com­mune de Fox-Am­phoux cette fois, trois loups se dé­lectent des mou­tons qu’ils viennent de tuer. Et la pré­sence de la pro­prié­taire des mal­heu­reux ovins ne semble nul­le­ment les per­tur­ber !

À la fin de ce même mois de mai, un trou­peau est at­ta­qué en plein jour sur le pa­re­feu de Pa­ta­pan, com­mune de Ra­ma­tuelle. Le ré­flexe de la ber­gère per­met de sau­ver un agneau en bien mau­vaise pos­ture. Mal­gré cette co­lo­ni­sa­tion par des loups tou­jours plus nom­breux – se­lon un der­nier re­cen­se­ment, leur nombre est es­ti­mé à 35 dans le Var – le gros des at­taques conti­nue d’avoir lieu au­tour de Can­juers. Et ce n’est pas Gil­bert Mi­chel, éle­veur au do­maine de Mour­jaï, qui di­ra le contraire. Lors d’une at­taque mi-sep­tembre, il a per­du une cin­quan­taine de bêtes !

(Photo Frantz Bou­ton)

De plus en plus nom­breux, ils ont été es­ti­més à trente-cinq dans le Var.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.