Hô­tel­le­rie-res­tau­ra­tion : l’em­bel­lie

Nice-Matin (Cannes) - - Le Dossier Du Dimanche -

Un ex­cellent mois d’avril do­pé par un week-end de Pâques à la météo es­ti­vale, un mois de mai en dents de scie pour cause d’élec­tion pré­si­den­tielle sui­vi d’un été de très bonne fac­ture. De­nis Cip­po­li­ni, pro­prié­taire ex­ploi­tant du Ser­vo­tel Saint-Vincent et pré­sident du Syn­di­cat des Hô­te­liers Nice Côte d’Azur, est sou­la­gé après une an­née 2016 mar­quée par l’at­ten­tat de Nice : « En juillet 2017, le taux d’oc­cu­pa­tion était de 79 % sur tout le dé­par­te­ment avec un to­tal de nui­tées de +9 % par rap­port à 2015 qui était dé­jà une bonne an­née. Pour les hô­tels 3 étoiles, c’est le meilleur mois de juillet de­puis 2013. Les 4 et 5 étoiles, eux, battent un nou­veau re­cord de fré­quen­ta­tion. » Dans les hô­tels, la dé­pense est de 220 € par jour tout confon­du (et 294 € dans les 4 et 5 étoiles). « L’aug­men­ta­tion n’est pas li­néaire : le re­bond est fort pour les 4 et 5 étoiles et après un dé­but d’an­née chao­tique, les 3 étoiles connaissent une belle re­mon­tée. »

Mo­bi­li­sa­tion Cette em­bel­lie est à mettre au compte de la mo­bi­li­sa­tion gé­né­rale au len­de­main du 14-Juillet. « Pour la pre­mière fois, nous étions tous unis: ins­ti­tu­tion­nels, pro­fes­sion­nels du tou­risme, maires... Nous tra­vaillons de fa­çon com­mune. Outre les moyens fi­nan­ciers mis en place pour faire la pro­mo­tion de la des­ti­na­tion Côte d’Azur, il y a une prise de conscience gé­né­rale que le tou­risme ne pou­vait du­rer que si on fai­sait des ef­forts no­tam­ment dans l’ac­cueil, et les ser­vices. » Par­mi les autres mo­tifs de sa­tis­fac­tion, le re­tour de la clien­tèle in­ter­na­tio­nale que De­nis Cip­po­li­ni ex­plique en par­tie par l’élec­tion d’Em­ma­nuel Ma­cron qui a don­né une image très po­si­tive de la France. Autre bonne nou­velle, le ra­jeu­nis­se­ment des vi­si­teurs : « Preuve qu’il n’y a pas que dans l’éco­no­mie par­ti­ci­pa­tive et col­la­bo­ra­tive que les jeunes peuvent s’y re­trou­ver.» Les pre­mières es­ti­ma­tions pour l’au­tomne sont en­cou­ra­geantes avec un tou­risme d’af­faires dont l’im­por­tance est cru­ciale. « Nous ne pou­vons qu’ap­pe­ler de nos voeux le fu­tur pa­lais des ex­po­si­tions de Nice qui, s’il se fait, ac­cueille­ra des évé­ne­ments pou­vant ri­va­li­ser avec des villes comme Bar­ce­lone et Mu­nich. » Et le chef des hô­te­liers d’in­sis­ter : « Il faut conti­nuer à vendre la Côte d’Azur et mettre l’ac­cent sur la for­ma­tion de nos em­ployés, l’ac­cueil et le ser­vice.» Autre axe de dé­ve­lop­pe­ment : le sport. « Nous avons l’in­ten­tion de dou­bler et por­ter à 600 000 le nombre de nui­tées spor­tives sur les huit pro­chaines an­nées. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.