FOOT­BALL Le VSJB n’a pas traî­né

Avec deux buts ins­crits dans les trois pre­mières mi­nutes, les par­te­naires de Blois ont do­mi­né Le Can­net (2-0) pour un deuxième suc­cès à do­mi­cile cette sai­son. En face, l’ESCR conti­nue de pa­ti­ner

Nice-Matin (Cannes) - - Sports - CH­RIS­TO­PHER ROUX K.N.

A Saint-Jean-Cap Fer­rat, stade in­ter­com­mu­nal, Ville­franche-SaintJean/Beau­lieu bat Le Can­net Ro­che­ville 2 à 0 (2-0). Ar­bitres : M. Be­nais­si as­sis­té de MM. Mo­niotte et Bouak­sa. Buts : As­tier (1’), Tah­touh (3’). Aver­tis­se­ments.- Sil­ves­tri (56’), Tah­touh (71’) à Ville­franche-Saint-Jean/Beau­lieu ; Ako (57’) au Can­net. Ville­franche-SaintJean/Beau­lieu : Blois, Sil­ves­tri,

Mar­ti­no et sa troupe ap­prennent de leurs er­reurs. Hier, ils n’ont pas été les ac­teurs du même film que le 2 sep­tembre der­nier au Pon­tet. Ce match avait vu le club in­ter­com­mu­nal me­ner 2-0 à la pause avant de concé­der le nul (2-2). Une par­tie riche en frus­tra­tion qui au­rait pu re­ve­nir sur le ta­pis face au Can­net. Puis­qu’à la mi-temps, le VSJB avait réus­si, cette fois en­core, le break. Grâce à une (e passe en re­trait d’Ako vers An­driet­ti, in­ter­cep­tée par As­tier, le pro­mu ou­vrait la marque (1-0, 1’). Un pre­mier fait de jeu qui en ap­pe­lait un deuxième, dans la fou­lée. Ser­vi par­fai­te­ment dans le coeur de la dé­fense, ou­blié par l’ar­rière-garde can­net­tane, Tah­touh dou­blait la mise (2-0, 3’). Après cette en­tame ca­tas­tro­phique, sub­mer­gés dans l’en­tre­jeu par l’en­ga­ge­ment lo­cal, les par­te­naires de Fo­ra­fo ont A La Boc­ca, Stade Pierre-de-Cou­ber­tin, Cannes bat Gal­lia C. Luc­cia­na : 2-0 (1-0). Ar­bitre : M. Rou­my, as­sis­té de MM. Buts : Man­dri­chi (22’), Dar­net (69’). Aver­tis­se­ments : An­zia­ni (35’) à Cannes ; Bon­nin (14’), Ryb­ka (55’), Y. Lo­ren­zi (72’) à Luc­cia­na. Cannes : Dans ce dé­but de sai­son au fort ac­cent corse, les Can­nois ont re­noué avec la vic­toire sur leur pe­louse de Cou­ber­tin en do­mi­nant très fa­ci­le­ment les vi­si­teurs de Luc­cia­na, pour­tant in­vain­cus jusque-là. Le ré­cent faux-pas à Bas­tia E.F. (1-0) n’a vi­si­ble­ment pas lais­sé de traces dans les es­prits puis­qu’au terme des 90 mi­nutes, les Corses ne se se­ront que très ra­re­ment mon­trés dan­ge­reux. Avec une évi­dente en­vie de faire le jeu et de concré­ti­ser leur do­mi­na­tion, Cé­rié­lo et les siens ne vont pas tar­der à por­ter le dan­ger de­vant la cage de Pa­do­va­ni, l’an­cien por­tier de l’AS Cannes. « Pa­do » doit vite in­ter­ve­nir sur deux pre­mières ten­ta­tives de Dar­net (2’, 10’). Le por­tier de Gal­lia Luc­cia­na vient de com­prendre que l’après­mi­di sur son an­cienne pe­louse, ne se­ra pas de tout re­pos. Et la pre­mière sanc­tion fi­ni par re­le­ver la tête.

L’ESCR manque de tran­chant

Avec leurs deux lon­gueurs d’avance, les hommes de Sté­phane Mar­ti­no ont re­cu­lé leur bloc et aban­don­né le bal­lon aux « Vert et Blanc ». Une stra­té­gie glo­ba­le­ment payante. Même si le VSJB a pu se faire peur, par sé­quences, sur de mau­vaises re­lances de Blois et Pe­rei­ra ou des choix douteux. tombe peu après sur un centre de Mendes Da Sil­va qui trouve Man­dri­chi dont la re­prise fait mouche (1-0, 22’). La dé­fense corse est mise à mal pen­dant toute cette pre­mière pé­riode et il faut en­core un ex­cellent ré­flexe de Pa­do­va­ni pour re­pous­ser un Des ca­deaux dont n’a pas su pro­fi­ter la bande au duo Ta­bet-Lo­pez, dans le dur pour dé­sta­bi­li­ser les pen­sion­naires du Cap Fer­rat. Et quand Nouam­ria (28’) et De­le­rue (45’) par­ve­naient à se mettre en si­tua­tion, les deux at­ta­quants can­net­tans étaient contrés in ex­tre­mis. L’ESCR, pas­sait en­suite tout près de concé­der le 3-0, mais Hor­tal veillait sur sa ligne et de la tête de­vant Tah­touh (28’). tir à bout por­tant de Man­dri­chi (43’). Les Can­nois connaissent tou­te­fois un pe­tit re­lâ­che­ment dès la re­prise et les Corses en pro­fitent pour en­fin aler­ter Por­tets qui doit se cou­cher pour stop­per une frappe de Yan­nick Lo­ren­zi (49’). Avec Le se­cond acte s’est vou­lu la co­pie conforme du pre­mier. Ville­franche-St-Jean/Beau­lieu a es­sen­tiel­le­ment dé­fen­du, sans par­ti­cu­liè­re­ment su­bir. Et Le Can­net a man­qué de tran­chant et de convic­tion dans le der­nier geste : Fo­ra­fo (60’, 65’) et De­le­rue (70’). Ce ré­sul­tat porte le VSJB sur le po­dium. Le Can­net, lui, reste en proie au doute avec un suc­cès en quatre jour­nées. un score qui reste fra­gile, ce pe­tit coup de se­monce ré­veille les Can­nois qui vont re­prendre le court nor­mal de leur do­mi­na­tion. Pa­do est en­core là pour re­pous­ser un centre de Man­dri­chi (55’), mais il ne pour­ra rien sur l’ex­cellent centre en re­trait de Sous­san pour Dar­net. La re­prise du mi­lieu can­nois est im­pa­rable et sou­lage tout Cou­ber­tin (2-0, 69’). Même si les vi­si­teurs Corses vont es­sayer de ré­duire le score, leurs of­fen­sives res­te­ront sans ef­fet. Avec cette troi­sième vic­toire en quatre matchs, les hommes de Pa­von et Mar­si­glia re­trouvent non seule­ment la pre­mière place du clas­se­ment, mais en y ajou­tant la ma­nière, ils ont aus­si dé­mon­tré qu’il fau­drait comp­ter sur eux pour jouer les pre­miers rôles. Sté­phane Mar­ti­no (coach de Saint-Jean) : « Le Can­net a été sur­pris par notre dé­but de match. On est ren­tré fort. En­suite, ça s’est équi­li­bré et je n’ai qu’un pe­tit re­gret, ne pas avoir tué le match plus tôt. Ce qui a été bien, c’est qu’on a été ca­pable de dé­fendre en ayant un bloc bas. On a dé­fen­du en avan­çant. C’est ce qui nous avait man­qué au Pon­tet. En ce mo­ment on s’adapte (aux ab­sences de Gi­raud et Man­sil­ha bles­sés, aux sus­pen­sions de Gi­gno­li et Tavares). Il faut tra­vailler notre qua­li­té de jeu. »

Ch­ris­tian Lo­pez (coach du Can­net) : « Il nous manque de la ri­gueur. On a aus­si des pro­blèmes tech­niques. On vient d’avoir une pe­tite dis­cus­sion avec les joueurs. Beau­coup se prennent pour ce qu’ils ne sont pas. A par­tir de là, on ne peut pas faire des per­for­mances. Il faut que les joueurs re­des­cendent sur terre et que cha­cun se re­mette en cause. C’est peut-être aus­si de notre faute après avoir an­non­cé des ob­jec­tifs éle­vés. » NA­TIO­NAL  Clas­se­ment: Pts J G N P D

(Photo Gilles Tra­ver­so) (Photo C.R.) jour­née

As­tier (en vio­let) et Ako ont été deux des prin­ci­paux ac­teurs de la ren­contre, hier après-mi­di. Cannes a ré­agi hier, après son re­vers à Bas­tia.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.