En têtes d’af­fiche :

Nice-Matin (Cannes) - - L’info Du Jour -

At­ten­tion, per­for­mance ! Jacques We­ber est mé­con­nais­sable en vieux clown (triste) qui s’at­tarde sur le temps qui passe dans La der­nière bande, sur un texte ma­gis­tral de Sa­muel Be­ckett. Le poids des mots éga­le­ment avec le rap­peur en­ga­gé Ker­ry James qui por­te­ra une double cas­quette : chan­teur pour un concert acous­tique de l’A.C.E.S. (Ap­prendre, Com­prendre, En­tre­prendre et Ser­vir) Tour., dont une par­tie du ca­chet doit contri­buer aux études su­pé­rieures d’un jeune de la ci­té. Ac­teur pour A vif, où il en­dosse les ha­bits d’avo­cat pour la pièce qu’il a écrite sur les re­la­tions entre État et ban­lieues. Autre com­po­si­tion en fa­veur de la to­lé­rance, celle d’Eric-Em­ma­nuel Sch­mitt. L’écri­vain se ré­vèle co­mé­dien en re­pre­nant le rôle ja­dis te­nu par Omar Sha­rif au ci­né­ma, pour Mon­sieur Ibra­him et les fleurs du Co­ran. Ques­tion en­ga­ge­ment, on est éga­le­ment ser­vi avec Ch­ris­tophe Alé­vêque, dont le ton ra­di­cal et l’hu­mour cor­ro­sif font le tour de la dette en 80 mi­nutes. Mais les femmes ont le der­nier mot, ou le der­nier geste, avec l’émou­vante Clé­men­tine Cé­la­rié (Da­rius) et la gra­cieuse Ca­ro­lyn Carl­son. Une der­nière danse…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.