MOUANS-SAR­TOUX Aper­çus al­chi­miques au Fo­rum Arts et livres

Nice-Matin (Cannes) - - Région Cannoise - D. G.

L’au­teur de « Aper­çus al­chi­miques », Ber­nard Chau­vière, don­ne­ra une confé­rence sur « L’al­chi­mie au­jourd’hui », same­di 24 fé­vrier à 16 heures, au fo­rum Arts et livres. Une mise au point sur un su­jet sou­vent gal­vau­dé.

Quel est l’ob­jec­tif de la confé­rence ?

Je vais don­ner un aper­çu de l’al­chi­mie telle qu’on peut la per­ce­voir au­jourd’hui sur les ré­seaux so­ciaux et In­ter­net. Cer­tains se sont ap­pro­priés l’al­chi­mie, la dif­fuse en pro­po­sant des stages hors de prix et pré­tendent avoir un pou­voir qu’ils n’ont pas, jus­qu’à faire tom­ber la foudre ! C’est de l’oc­cul­tisme de bas étage, du bu­si­ness. Leurs pra­tiques, un mé­lange de New Age et d’al­chi­mie, n’ont rien à voir avec la science éso­té­rique. La base de l’al­chi­mie, telle qu’elle a tou­jours été, est beau­coup moins pré­sente sur In­ter­net.

Com­ment la dé­fi­nis­sez vous ?

Elle est im­muable, à la dif­fé­rence de la phy­sique ou la chi­mie. C’est celle que l’ont trouve dans les trai­tés an­ciens ou celle qui est trans­mise de maître à dis­ciple. Il existe un cor­pus très im­por­tant de quelques   livres dont beau­coup de trai­tés en la­tin qui n’ont tou­jours pas été tra­duits. L’al­chi­mie s’ac­quiert au fur et à me­sure de ses ex­pé­riences, on pro­gresse pe­tit à pe­tit dans sa quête.

Quel est son but ?

Le but n’est pas de faire de l’or mais d’at­teindre un état conscient. L’ob­jec­tif est la trans­for­ma­tion, l’évo­lu­tion de l’al­chi­miste lui-même. On peut pro­gres­ser à tra­vers la voie ma­té­rielle ou spi­ri­tuelle car, pour les an­ciens, l’es­prit est ma­tière et in­ver­se­ment. On re­cherche aus­si la mé­de­cine uni­ver­selle ou la pierre phi­lo­so­phale qui va per­mettre de pro­lon­ger sa vie au-de­là des li­mites or­di­nai­re­ment ad­mises. En cher­chant à gué­rir la ma­la­die et à aug­men­ter l’es­pé­rance de vie, les cher­cheurs et mé­de­cins d’au­jourd’hui re­cherchent aus­si à la pierre phi­lo­so­phale sans le sa­voir. En­trée libre, Fo­rum arts et livres, 1075, che­min des Gou­rettes, ren­sei­gne­ments au 04.22.10.67.86.

(Pho­to D. G.)

Ber­nard Chau­vière dans son la­bo­ra­toire.

(DR)

Aya Ko­no au vio­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.