Trois vo­leurs de coffres-forts re­trou­vés grâce à leurs voi­tures

Nice-Matin (Cannes) - - Cannes -

Deux voi­tures comme point de dé­part de l’en­quête que vient de bou­cler le Groupe dis­trict de Cannes. Une Re­nault Mé­gane et un Cap­tur, vo­lés en juin  à Fré­jus. Ces vé­hi­cules faus­se­ment im­ma­tri­cu­lés, ont ser­vi à trans­por­ter trois dé­lin­quants ré­ci­di­vistes de Ran­guin, cir­cu­lant sans per­mis de conduire. Ces der­niers se­ront ju­gés d’ici quelques se­maines. La longue en­quête du groupe, al­liant re­le­vés d’ADN, écoutes té­lé­pho­niques et in­ter­ro­ga­toires a per­mis de mon­trer que les trois hommes sont im­pli­qués dans deux ten­ta­tives de vols chez un conces­sion­naire de vé­los de Man­de­lieu et un vol de quatre coffres-forts dans une en­tre­prise can­noise. Pour ce der­nier d’ailleurs, les ca­mé­ras de vi­déo­sur­veillance de Man­de­lieu ont fil­mé les vo­leurs sur le pont de la Siagne, en train de se dé­bar­ras­ser des coffres-forts en ques­tion. Le Cap­tur a été re­trou­vé in­cen­dié à Mougins, la Mé­gane était sta­tion­née à Ran­guin. Sur les trois hommes ar­rê­tés, deux ( ans et  ans) étaient sor­tis de pri­son et y sont re­tour­nés. Le e,  ans, a été lais­sé libre, pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire en at­ten­dant le ju­ge­ment. C. B.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.