Trois bles­sés après une fu­sillade à l’en­trée du siège de la NSA

Nice-Matin (Cannes) - - France/monde -

Une voi­ture a es­sayé de pé­né­trer tôt hier dans le siège de l’agence de ren­sei­gne­ment NSA, à proxi­mi­té de la ca­pi­tale amé­ri­caine Wa­shing­ton, pro­vo­quant une fu­sillade et fai­sant trois bles­sés. « Il n’y a au­cune preuve que l’af­faire soit liée au ter­ro­risme », a dé­cla­ré un agent du FBI en charge de l’en­quête. Ce­lui-ci a éga­le­ment confir­mé que les trois hommes à l’in­té­rieur de la voi­ture avaient été ar­rê­tés. L’un d’entre eux a été hospitalisé, tout comme un agent de po­lice de la NSA et un ci­vil.

L’un des en­droits les plus sé­cu­ri­sés du pays « Peu après 7 heures ce ma­tin [13 heures, heure de Pa­ris, Ndlr] ,un­vé­hi­cule a es­sayé de pé­né­trer sans au­to­ri­sa­tion sur le site sé­cu­ri­sé de la NSA à Fort Meade, dans le Ma­ry­land », avait dé­cla­ré plus tôt dans la jour­née la NSA, pré­ci­sant que la si­tua­tion était « sous contrôle » et qu’il n’y avait « plus de me­nace pour la sé­cu­ri­té ». « Des coups de feu ont été ti­rés » et « plu­sieurs per­sonnes ont été trans­por­tées à l’hô­pi­tal, mais les pre­miers élé­ments de l’en­quête n’in­diquent pas pour l’ins­tant que ces bles­sures sont dues à des coups de feu ». Le com­plexe mi­li­taire de Fort Meade, si­tué à une de­mi-heure de route de Wa­shing­ton, est l’un des en­droits les plus sé­cu­ri­sés du pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.