Les in­ci­dents de same­di sont un coup de bâ­ton sur tout notre tra­vail de fond. ”

Nice-Matin (Cannes) - - Sports -

U en le fai­sant ac­com­pa­gner au moins à trois re­prises par des tu­teurs. Puis on le suit, on le re­cadre ou on le sanc­tionne au be­soin. Ce n’était pas le cas lorsque moi j’ai dé­bu­té en  où je m’étais re­trou­vé tout de suite li­vré à moi-même. Et à la com­mis­sion, on connaît per­son­nel­le­ment tous les ar­bitres afin de mieux les gui­der.

Vous connais­siez donc le jeune ar­bitre concer­né par l’af­faire...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.