 juillet  : Ga­lin­do pre­mier ex­pul­sé

Nice-Matin (Cannes) - - Sports - C. R.

Seuls deux matchs se sont dis­pu­tés un  juillet dans toute l’his­toire de la Coupe du monde. Pour en trou­ver trace, il faut re­mon­ter à . Le Mon­dial fait ses pre­mières armes en Uru­guay. Au len­de­main du match d’ou­ver­ture, la You­go­sla­vie bat le Bré­sil (-) et la Rou­ma­nie s’offre le Pé­rou (-). Cette der­nière ren­contre est mar­quée par l’ou­ver­ture du score pré­coce d’Adal­bert De­su. Au bout de  se­condes, ce Hon­grois d’ori­gine ins­crit son e et der­nier but en sélection. Cette per­for­mance ne lui porte pas bon­heur, puisque le pré­sident de son club, l’UDR Re­si­ta, re­fuse de lui ver­ser son sa­laire du­rant la com­pé­ti­tion. Par­ti à Ti­mi­soa­ra dans la fou­lée du Mon­dial, il y stoppe sa car­rière à  ans, à cause d’une pneu­mo­nie, qui lui ôte la vie quatre ans plus tard. Après l’éga­li­sa­tion de Sou­za pour le Pé­rou (’), Stan­ciu (’) et Kovacs (’) donnent fi­na­le­ment la vic­toire aux Rou­mains. Cette par­tie est d’au­tant plus mar­quante que le ca­pi­taine sud-amé­ri­cain, Pla­ci­do Ga­lin­do (pho­to), est le pre­mier ex­pul­sé de l’his­toire après un tacle sur Lasz­lo Raf­fins­ky. A l’époque, les ex­clu­sions ne sont pas en­core si­gni­fiées par des car­tons, ima­gi­nés après  par l’arbitre an­glais Ken As­ton et in­tro­duits seule­ment lors du Mon­dial ...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.